22 février 2022

TRIGYCÉRIDES ÉLEVÉS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Vous avez probablement entendu parler du cholestérol. Vous savez peut-être même si votre taux est trop élevé. Mais que savez-vous de vos triglycérides ? Globalement, plus d’un tiers des adultes en France ont un taux élevé de triglycérides, un type de graisse dans le sang.

Bien qu’il s’agisse d’un problème courant, beaucoup d’entre nous ne savent pas grand-chose sur les triglycérides élevés. Des études ont systématiquement établi un lien entre un taux élevé de triglycérides et les maladies cardiaques, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, en particulier chez les personnes ayant un faible taux de “bon” cholestérol HDL et chez celles atteintes de diabète de type 2. Par conséquent, si vous souffrez de diabète, d’hypertension artérielle ou d’autres facteurs qui vous rendent plus vulnérable aux maladies cardiaques, votre médecin voudra probablement surveiller votre taux de triglycérides.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez faire beaucoup de choses par vous-même pour réduire vos triglycérides et améliorer votre santé.

Tout d’abord, déterminez si vos triglycérides sont élevés. Ensuite, découvrez ce que vous pouvez faire pour y remédier.

CONNAISSEZ VOS CHIFFRES DE TRIGLYCÉRIDES

Une analyse de sang appelée bilan lipidique permet de vérifier vos taux de triglycérides et de cholestérol. En général, votre médecin vous demandera de rester à jeun, c’est-à-dire de ne rien manger ni boire d’autre que de l’eau, pendant 9 à 12 heures avant le test. On vous prélèvera du sang dans une veine du bras. Certains laboratoires proposent des panels lipidiques à jeun ou peuvent vous piquer le doigt pour prélever du sang.

Voici les taux, basés sur une analyse de sang à jeun.

Normal : Moins de 150 mg/dL

Limite : 150 à 199 mg/dL

Élevé : 200 à 499 mg/dL

Très élevé : 500 mg/dL ou plus

Selon la Fédération Française de Cardiologie, toute personne âgée de plus de 20 ans doit se soumettre à des tests réguliers pour surveiller ses taux de cholestérol et de triglycérides.

POURQUOI UN TAUX ÉLEVÉ DE TRIGLYCÉRIDES EST-IL MAUVAIS ?

Des niveaux très élevés de triglycérides sont associés à des problèmes de foie et de pancréas.

Mais les études montrent des résultats contradictoires sur le rôle des triglycérides élevés et le risque de maladie cardiaque. Tous les experts ne sont pas d’accord pour dire que les triglycérides jouent un rôle important dans les problèmes cardiaques.

Un taux élevé de triglycérides a tendance à se manifester en même temps que d’autres problèmes, comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité, un taux élevé de “mauvais” cholestérol LDL et un faible taux de “bon” cholestérol HDL. Il est donc difficile de savoir avec certitude quels problèmes sont causés uniquement par un taux élevé de triglycérides.

Par exemple, certaines personnes sont atteintes d’une maladie génétique qui semble provoquer des taux élevés de triglycérides. Mais elles ne présentent pas de risque accru de maladie cardiaque. Néanmoins, il existe des preuves que des triglycérides élevés, à eux seuls, augmentent le risque de maladie. D’autres études montrent que les triglycérides élevés peuvent ne jouer qu’un rôle mineur lorsque d’autres risques de maladies cardiaques sont pris en compte.

Grâce aux études en cours, les scientifiques espèrent découvrir si les médicaments qui réduisent les triglycérides réduisent également les risques de maladie cardiaque.

Dans l’ensemble, il est important de se rappeler que l’amélioration du régime alimentaire et du mode de vie permet de réduire les triglycérides et le risque global de problèmes cardiaques et vasculaires.

CONTRÔLER LES TRIGLYCÉRIDES ÉLEVÉS : CHANGEMENTS DE MODE DE VIE

Bien que le fait de découvrir que vous avez un taux élevé de triglycérides puisse vous bouleverser, vous pouvez faire beaucoup pour le réduire. Modifier votre mode de vie peut avoir des effets bénéfiques considérables. Voici quelques suggestions :

Faites plus d’activité physique. L’exercice et notamment le cardio training peut avoir un impact important sur le taux de triglycérides. Les experts recommandent à tout le monde de faire au moins 30 minutes d’exercice au moins cinq fois par semaine. Si vous n’êtes pas en forme, commencez doucement. Commencez par une marche rapide trois fois par semaine, puis augmentez vos efforts et passez au footing.

Perdez du poids. Si vous êtes en surpoids ou obèse, perdez quelques kilos et essayez de maintenir un poids idéal. L’exercice vous aidera, mais vous devez également vous concentrer sur votre régime alimentaire. La clé est de consommer moins de calories, qu’elles proviennent de graisses, de glucides ou de protéines. Privilégiez un régime riche en fruits et légumes, protéines maigres et produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Réduire la consommation d’aliments contenant du sucre ajouté, comme les sodas, peut également être très utile.

Optez pour les bonnes graisses. Faites plus attention aux graisses que vous mangez. Mangez moins d’aliments contenant des graisses saturées (que l’on trouve dans la viande, le beurre et le fromage) et des graisses trans (dans les aliments transformés et la junk food), ainsi que du cholestérol. Augmentez votre consommation de graisses saines monoinsaturées et polyinsaturées, que l’on trouve dans l’huile d’olive, les noix et certains poissons. Des études ont montré que les oméga-3 contenus dans les poissons gras – comme le thon, le saumon, le maquereau et les sardines – sont particulièrement efficaces pour réduire le taux de triglycérides. Comme même les graisses saines sont riches en calories, vous devez consommer ces aliments avec modération.

Réduisez votre consommation d’alcool. Même de petites quantités d’alcool semblent provoquer des pics importants du taux de triglycérides. Limitez votre consommation d’alcool à un verre par jour.

CONTRÔLER LES TRIGLYCÉRIDES ÉLEVÉS : TRAITEMENT MÉDICAL

Les personnes atteintes de maladies cardiaques et présentant un taux élevé de triglycérides peuvent avoir besoin de médicaments pour faire baisser leur taux.

Les fibrates peuvent faire baisser les triglycérides. Ils améliorent aussi modestement le taux de cholestérol.

L’huile de poisson contenant des acides gras oméga-3 peut aider à contrôler les triglycérides. Demandez à votre médecin si vous devez prendre de l’huile de poisson sur ordonnance. Les acides oméga-3 d’origine végétale, comme les graines de lin, peuvent être utiles.

La niacine (acide nicotinique) peut réduire les triglycérides jusqu’à 50 %. Elle est disponible sous forme de supplément sans ordonnance et sous forme de médicament sur ordonnance.

N’oubliez pas que pour rester en bonne santé et maintenir vos triglycérides à un niveau bas, vous devez vous efforcer d’améliorer votre mode de vie.

Lorsque vous parlez à votre médecin, parlez-lui de tous les médicaments, suppléments et vitamines que vous prenez. Certains médicaments courants, comme les bêta-bloquants, les pilules contraceptives et les diurétiques, peuvent avoir pour effet secondaire un taux élevé de triglycérides. Il est possible que l’un d’entre eux soit à l’origine de votre problème.

TRIGLYCÉRIDES ÉLEVÉS : OBTENIR DE L'AIDE

En ce qui concerne le cholestérol et les triglycérides, le plus important est peut-être de se soumettre à des examens réguliers.

Consultez votre médecin et faites-vous examiner. Si vos triglycérides sont élevés, vous pourrez décider avec votre médecin d’un plan de traitement – et vous pourrez apporter quelques changements simples mais efficaces à votre mode de vie.

À QUELLE FRÉQUENCE FAUT-IL TESTER MES TRIGLYCÉRIDES ?

Si vous êtes un adulte en bonne santé, vous devriez subir un profil lipidique tous les 4 à 6 ans. Les enfants devraient le faire au moins une fois entre 9 et 11 ans, et une autre fois entre 17 et 21 ans. Si vous modifiez votre régime alimentaire ou si vous prenez des médicaments contre l’hypercholestérolémie ou la triglycéridémie, les experts vous conseillent de faire un profil lipidique par la suite.

CE QUE LES TRIGLYCÉRIDES ÉLEVÉS PEUVENT VOUS FAIRE

Lorsque votre taux de triglycérides est trop élevé, vous ne présentez pas forcément de symptômes. Il s’agit d’un problème “silencieux” aux conséquences importantes, comme la multiplication par quatre de la probabilité de subir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Une simple prise de sang suffit pour vérifier votre taux de triglycérides. S’ils sont trop élevés, vous pouvez les maîtriser, souvent en modifiant vos habitudes quotidiennes.

Si vous savez déjà que votre taux de triglycérides est trop élevé, les mesures que vous prenez maintenant pourraient même vous sauver la vie.

Triglycérides et glycémie

Un taux élevé de triglycérides peut être le signe que vous devenez insulino-résistant, ce qui signifie que votre organisme n’utilise pas correctement l’insuline (une hormone qui contrôle la glycémie).

Lorsque l’insuline ne fait pas son travail, le glucose ne peut pas pénétrer dans vos cellules. La glycémie augmente alors, ce qui peut conduire au pré-diabète et, à terme, au diabète de type 2.

Le diabète augmente le risque de crise cardiaque et d’autres problèmes cardiaques, en plus du risque lié aux triglycérides élevés.

Le diabète non traité est une menace majeure pour la santé. Pour bien le gérer, vous devez surveiller tout ce que vous mangez, tester votre glycémie, faire de l’exercice, perdre du poids, prendre vos médicaments comme indiqué et respecter vos rendez-vous médicaux.

De nombreuses personnes ignorent qu’elles sont atteintes de diabète. Votre médecin doit vérifier si vous l’êtes et, si c’est le cas, vous aider à contrôler à la fois votre diabète et vos triglycérides.

Les triglycérides et le foie

Un taux élevé de triglycérides peut être un indice de la présence d’une stéatose hépatique. De mauvaises habitudes alimentaires entraînent non seulement des taux élevés de graisses dans le sang (triglycérides) mais aussi un stockage accru des graisses dans tout l’organisme, y compris dans le foie. Une élévation des tests de la fonction hépatique (comme l’ALT et l’AST) peut indiquer la présence d’un foie gras. La stéatose hépatique ne provoque généralement pas de symptômes, mais si elle n’est pas inversée, elle peut entraîner des lésions hépatiques permanentes et une cirrhose.

Les triglycérides et le pancréas

Si votre taux de triglycérides est “très élevé” — plus de 500 mg/dL — vous êtes plus susceptible de souffrir d’une inflammation du pancréas.

L’inflammation du pancréas (une condition que les médecins appellent pancréatite) peut causer des dommages permanents aux tissus. Les symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, qui peuvent être sévères.

CONCLUSION

Si vous avez un taux élevé de triglycérides, le traitement proposé par votre médecin doit inclure une alimentation saine et de l’exercice. Il est primordial d’éviter les aliments transformés et sucrés ; ces changements alimentaires peuvent à eux seuls avoir un impact considérable sur votre taux de triglycérides. Votre médecin peut également vous recommander de prendre des suppléments d’acides gras oméga 3.

Commencez dès aujourd’hui. Parlez à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé pour savoir exactement ce que vous devez faire pour commencer à adopter un mode de vie sain afin de réduire le taux de triglycérides, d’aider à prévenir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, d’éviter ou de gérer le diabète et de réduire vos risques de développer une maladie du foie et une pancréatite.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
2 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION