2 novembre 2021

TABAGISME : LES EFFETS DE LA CIGARETTE SUR VOTRE CORPS

Quelle que soit la façon dont vous le fumez, le tabac est dangereux pour votre santé. Les produits du tabac ne contiennent aucune substance sans danger, de l’acétone au goudron en passant par la nicotine et le monoxyde de carbone. Les substances que vous inhalez n’affectent pas seulement vos poumons. Elles peuvent affecter votre corps tout entier.

Le tabagisme peut entraîner diverses complications permanentes dans l’organisme, ainsi que des effets à long terme sur vos systèmes corporels. Si le tabagisme peut augmenter le risque de divers problèmes sur plusieurs années, certains des effets sur le corps sont immédiats. Découvrez ci-dessous les symptômes et les effets généraux du tabagisme sur l’organisme.

La fumée du tabac est incroyablement nocive pour la santé. Il n’y a pas de façon sûre de fumer. Remplacer votre cigarette par un cigare, une pipe ou un narguilé ne vous aidera pas à éviter les risques pour la santé.

Les cigarettes contiennent environ 600 ingrédients, dont beaucoup se retrouvent également dans les cigares et les narguilés. Lorsque ces ingrédients brûlent, ils génèrent plus de 7 000 produits chimiques, selon l’American Lung Association. Beaucoup de ces produits chimiques sont toxiques et au moins 69 d’entre eux sont liés au cancer.

En France, le taux de mortalité des fumeurs est trois fois supérieur à celui des personnes qui n’ont jamais fumé. Le tabagisme est la “cause évitable de décès” la plus courante. Même si les effets du tabagisme ne sont pas immédiats, les complications et les dommages peuvent durer des années. La bonne nouvelle est que l’abandon du tabac peut inverser de nombreux effets.

SYSTÈME NERVEUX CENTRAL

L’un des ingrédients du tabac est une drogue altérant l’humeur, la nicotine. La nicotine atteint votre cerveau en quelques secondes et vous donne l’impression d’être plus énergique pendant un certain temps. Mais lorsque cet effet s’estompe, vous vous sentez fatigué et vous en redemandez. La nicotine crée une forte accoutumance, c’est pourquoi il est si difficile d’arrêter de fumer.

Le sevrage physique de la nicotine peut altérer votre fonctionnement cognitif et vous faire sentir anxieux, irrité et déprimé. Le sevrage peut également provoquer des maux de tête et des troubles du sommeil.

SYSTÈME RESPIRATOIRE

Lorsque vous inhalez de la fumée, vous absorbez des substances qui peuvent endommager vos poumons. Avec le temps, ces dommages entraînent divers problèmes. En plus d’une augmentation des infections, les personnes qui fument courent un risque plus élevé de souffrir d’affections pulmonaires chroniques non réversibles, comme :

  • L’emphysème, la destruction des sacs d’air dans vos poumons
  • La bronchite chronique, une inflammation permanente qui affecte la paroi des tubes respiratoires des poumons    
  • La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), un groupe de maladies pulmonaires
  • Le cancer du poumon.

Le sevrage des produits du tabac peut entraîner une congestion et une gêne respiratoire temporaire, car vos poumons et vos voies respiratoires commencent à se rétablir. La production accrue de mucus juste après l’arrêt du tabac est un signe positif que votre système respiratoire se rétablit.

Les enfants dont les parents fument sont plus enclins à la toux, à la respiration sifflante et aux crises d’asthme que les enfants dont les parents ne fument pas. Ils ont également tendance à avoir des taux plus élevés de pneumonie et de bronchite.

SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE

Fumer endommage l’ensemble de votre système cardiovasculaire. La nicotine provoque un resserrement des vaisseaux sanguins, ce qui restreint la circulation du sang. Avec le temps, le rétrécissement continu, ainsi que les dommages causés aux vaisseaux sanguins, peuvent provoquer une maladie artérielle périphérique.

Fumer augmente également la pression artérielle, affaiblit les parois des vaisseaux sanguins et favorise la formation de caillots sanguins. Ensemble, ces facteurs augmentent votre risque d’accident vasculaire cérébral.

Vous courez également un risque accru d’aggravation de la maladie cardiaque si vous avez déjà subi un pontage cardiaque, une crise cardiaque ou la pose d’un stent dans un vaisseau sanguin.

Le tabagisme n’a pas seulement un impact sur votre santé cardiovasculaire, mais aussi sur la santé des personnes de votre entourage qui ne fument pas. L’exposition à la fumée secondaire présente le même risque pour un non-fumeur que pour un fumeur. Les risques comprennent les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques et les maladies cardiaques.

SYSTÈME TÉGUMENTAIRE

Les signes les plus évidents du tabagisme concernent les modifications de la peau. Les substances contenues dans la fumée de tabac modifient en effet la structure de votre peau. Une étude récente a montré que le tabagisme augmente considérablement le risque de carcinome spinocellulaire (cancer de la peau).

Vos ongles des mains et des pieds ne sont pas à l’abri des effets du tabac. Le tabagisme augmente la probabilité d’infections fongiques des ongles.

Les cheveux sont également affectés par la nicotine. Une étude plus ancienne a montré qu’elle augmente la perte de cheveux, la calvitie et les cheveux blancs.

SYSTÈME DIGESTIF

Fumer augmente le risque de cancer de la bouche, de la gorge, du larynx et de l’œsophage. Les fumeurs présentent également des taux plus élevés de cancer du pancréas. Même les personnes qui “fument mais n’inhalent pas” sont exposées à un risque accru de cancer de la bouche.

Le tabagisme a également un effet sur l’insuline, ce qui rend plus probable le développement d’une résistance à l’insuline. Cela vous expose à un risque accru de diabète de type 2 et de ses complications, qui ont tendance à se développer plus rapidement que chez les non-fumeurs.

SEXUALITÉ ET SYSTÈME REPRODUCTEUR

La nicotine affecte la circulation sanguine dans les zones génitales des hommes et des femmes. Chez les hommes, cela peut diminuer les performances sexuelles. Pour les femmes, cela peut entraîner une insatisfaction sexuelle en diminuant la lubrification et la capacité à atteindre l’orgasme. Fumer peut également réduire les niveaux d’hormones sexuelles chez les hommes et les femmes. Cela peut éventuellement entraîner une baisse de la libido.

CONCLUSION

Il est difficile d’arrêter de fumer, mais votre médecin peut vous aider à établir un plan. Demandez-lui des conseils. Il existe une variété de médicaments en vente libre et sur ordonnance qui peuvent vous aider à arrêter de fumer. Vous pouvez également vous tourner vers notre centre de ressources sur l’arrêt du tabac, qui propose des conseils, des témoignages et bien d’autres choses encore. L’arrêt du tabac présente des avantages à court et à long terme. Étant donné que le tabagisme affecte tous les systèmes de l’organisme, trouver un moyen d’arrêter de fumer est la mesure la plus importante que vous puissiez prendre pour vivre une vie plus longue et plus heureuse.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
3 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES