27 avril 2022

POURQUOI LA NOURRITURE JAPONAISE EST-ELLE SI SAINE ?

Le régime japonais traditionnel est un régime à base d’aliments complets, riche en poissons, fruits de mer et aliments d’origine végétale, avec des quantités minimales de protéines animales, de sucres ajoutés et de graisses.

Il est basé sur la cuisine japonaise traditionnelle, également appelée “washoku“, qui consiste en de petits plats composés d’ingrédients simples, frais et de saison.

Ce régime alimentaire est riche en nutriments et peut présenter de nombreux avantages pour la santé, notamment une meilleure perte de poids, une meilleure digestion, une plus grande longévité et une meilleure santé générale.

Cet article explique tout ce que vous devez savoir sur la nourriture japonaise.

QU'EST-CE QUE LE RÉGIME TRADITIONNEL JAPONAIS ?

Le régime japonais traditionnel consiste en des aliments de saison peu transformés, servis dans une variété de petits plats.

Ce style d’alimentation met en valeur les saveurs naturelles des plats plutôt que de les masquer avec des sauces ou des assaisonnements.

Ce régime est riche en riz cuit à la vapeur, en nouilles, en poisson, en tofu, en natto, en algues et en fruits et légumes frais, cuits ou marinés, mais pauvre en sucre raffiné, graisses saturées et graisses trans. Il peut également contenir des œufs, des produits laitiers ou de la viande, bien que ceux-ci ne représentent généralement qu’une petite partie du régime.

Le régime japonais traditionnel ressemble au régime d’Okinawa, le modèle alimentaire historique des habitants de l’île japonaise d’Okinawa, mais comprend beaucoup plus de riz et de poisson.

Il contraste avec la cuisine japonaise moderne, qui subit de fortes influences occidentales et chinoises et comprend de plus grandes quantités de protéines animales et d’aliments transformés.

COMMENT SUIVRE LE RÉGIME TRADITIONNEL JAPONAIS ?

Les repas japonais se composent généralement d’un aliment de base associé à une soupe, un plat principal et quelques accompagnements.

Aliment de base : riz cuit à la vapeur ou nouilles soba, ramen ou udon.

Soupe : généralement une soupe miso à base d’algues, de crustacés, de tofu et de légumes dans un bouillon de soja fermenté – mais les soupes de légumes ou de nouilles sont d’autres options populaires.

Plat principal : poisson, fruits de mer, tofu ou natto avec, en option, de petites quantités de viande, de volaille ou d’œufs.

Accompagnement : légumes (crus, cuits à la vapeur, bouillis, sautés, grillés ou marinés), plantes sauvages, algues et fruits crus ou marinés.

Les plats japonais sont connus pour leur riche saveur umami, qui a été décrite comme le cinquième goût, distinct du sucré, du salé, de l’acide et de l’amer. L’umami naturel rehausse la saveur des légumes et d’autres aliments riches en nutriments dans la cuisine japonaise.

L’attrait visuel est un autre aspect important de la nourriture japonaise traditionnelle. Les plats ont tendance à être mangés par petites bouchées avec des baguettes, car cette méthode est censée créer une riche harmonie de saveurs.

Le thé vert chaud ou le thé d’orge froid sont les boissons de prédilection, tandis que les boissons alcoolisées comme la bière et le saké sont généralement réservées au dîner. Les snacks sont peu courants et rarement consommés.

Manger équilibré, s'hydrater et faire du sport sont 3 piliers d'une vie saine

COMMANDEZ LA RL-01 : la chaussure de sport Made in France !

Vous faites du fitness, de la muscu ou de la course à pied et vous avez envie de faire de porter des chaussures Made in France de qualité lors de vos séances de sport? La première paire de Relance est faite pour vous ! 🇫🇷

Une chaussure alliant performance et élégance, développée par une équipe de passionnés et entourée par des testeurs fitness & running !

AVANTAGES POTENTIELS DE LA NOURRITURE JAPONAISE TRADITIONNELLE POUR LA SANTÉ

Le régime traditionnel japonais est lié à une série d’avantages pour la santé.

Riche en nutriments et en composés bénéfiques

La nourriture japonaise est naturellement riche en divers nutriments, notamment en fibres, calcium, potassium, magnésium, fer et vitamines A, C et E.

Les légumes contribuent à la densité nutritionnelle de ce régime et sont souvent cuits dans du dashi, un bouillon séché à base de poisson et de légumes de mer. Cela réduit leur volume et rehausse leur saveur, ce qui facilite la consommation de grandes quantités.

Le régime offre également de bonnes quantités d’algues et de thé vert. Tous deux sont d’excellentes sources d’antioxydants, des composés bénéfiques qui protègent votre corps contre les dommages cellulaires et les maladies causées par les radicaux libres.

De plus, les nombreux plats à base de poisson et d’algues inclus dans ce régime fournissent des acides gras oméga-3 à longue chaîne, qui favorisent la santé du cerveau, des yeux et du cœur.

Peut améliorer votre digestion

Les algues, les graines de soja, les fruits et les légumes sont naturellement riches en fibres, un nutriment qui facilite la digestion.

Les fibres insolubles font passer les aliments dans l’intestin et donnent du volume aux selles, réduisant ainsi le risque de constipation.

Ces aliments contiennent également des fibres solubles, qui nourrissent les bactéries bénéfiques de votre intestin et aident à réduire l’espace disponible pour la multiplication des bactéries nocives.

Lorsque les bactéries intestinales se nourrissent de fibres solubles, elles produisent des acides gras à chaîne courte (AGCC), qui peuvent réduire l’inflammation et les symptômes du syndrome du côlon irritable (SCI), de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse.

De plus, les fruits et légumes marinés couramment consommés dans le cadre de ce régime sont une excellente source de probiotiques. Ces bactéries bénéfiques favorisent la santé intestinale et réduisent les symptômes digestifs comme les gaz, les ballonnements, la constipation et la diarrhée.

Peut favoriser un poids sain

Le régime japonais traditionnel est riche en légumes, comporte de petites portions et est naturellement pauvre en sucre ajouté et en graisses. Ces facteurs contribuent tous à un faible nombre de calories.

En outre, la culture japonaise encourage les gens à manger jusqu’à ce qu’ils soient rassasiés à 80 %. Cette pratique dissuade de trop manger et peut contribuer au déficit calorique nécessaire pour perdre du poids.

En outre, les recherches montrent que les légumes riches en fibres, les aliments à base de soja et les soupes typiques du régime japonais traditionnel peuvent contribuer à réduire l’appétit et à augmenter la satiété, favorisant ainsi le contrôle du poids.

Il est également prouvé que le fait d’alterner les plats, comme c’est le cas lors des repas traditionnels japonais, peut réduire la quantité totale de nourriture consommée par repas.

Peut protéger contre les maladies chroniques

La nourriture japonaise peut protéger contre des maladies comme le diabète de type 2 et les maladies cardiaques.

Il est naturellement riche en poisson, en algues, en thé vert, en soja, en fruits et en légumes, mais pauvre en sucres ajoutés, en graisses et en protéines animales – autant de facteurs censés protéger des maladies cardiaques.

En fait, le risque de maladie cardiaque des Japonais reste étonnamment faible malgré leur consommation élevée de sel, qui augmente généralement le risque de maladie cardiaque.

Qui plus est, dans une étude de 6 semaines menée sur 33 hommes suivant le régime japonais traditionnel, 91 % d’entre eux ont connu une réduction significative des facteurs de risque de diabète de type 2, y compris l’excès de poids et les taux élevés de LDL (mauvais cholestérol).

De plus, la consommation élevée de thé vert encouragée par ce régime peut protéger contre la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et certains types de cancer.

Peut vous aider à vivre plus longtemps

Le Japon a l’une des espérances de vie les plus élevées au monde, ce que de nombreux experts attribuent au régime alimentaire traditionnel japonais.

En fait, l’île japonaise d’Okinawa est considérée comme une zone bleue, c’est-à-dire une région où la longévité est extrêmement élevée. N’oubliez pas que le régime d’Okinawa est fortement axé sur les patates douces et comporte moins de riz et de poisson que le régime japonais traditionnel.

Dans une étude menée sur 15 ans auprès de plus de 75 000 Japonais, ceux qui suivaient de près le régime traditionnel japonais présentaient un risque de décès prématuré inférieur de 15 % à celui des personnes suivant un régime occidental.

Les experts attribuent cette augmentation de la durée de vie au fait que le régime traditionnel japonais met l’accent sur les aliments entiers et peu transformés, ainsi qu’à sa faible teneur en graisses et en sucres ajoutés.

LES ALIMENTS À CONSOMMER

Le régime traditionnel japonais est riche en aliments suivants :

Poissons et fruits de mer. Tous les types de poissons et de fruits de mer peuvent être inclus. Ils peuvent être cuits à la vapeur, au four, grillés ou crus – comme c’est le cas des sushis et des sashimis.

Les aliments à base de soja. Les plus courants sont l’edamame, le tofu, le miso, la sauce soja, le tamari et le natto.

Les fruits et légumes. En général, les fruits sont consommés crus ou marinés, tandis que les légumes sont cuits à la vapeur, sautés, marinés, mijotés dans un bouillon ou ajoutés aux soupes.

Les algues. Les algues constituent une part importante du régime traditionnel japonais. Ils sont généralement consommés crus ou séchés.

Tempura. Cette pâte légère est obtenue en mélangeant de la farine de blé avec de l’eau glacée ou gazeuse. Elle sert de pâte à frire pour les fruits de mer et les légumes frits.

Riz ou nouilles. Le riz cuit à la vapeur est un aliment de base du régime japonais traditionnel. D’autres options populaires sont les nouilles soba, ramen ou udon, servies fraîches ou dans un bouillon chaud.

Boissons. Le thé vert chaud et le thé d’orge froid sont les principales boissons, mais la bière et le saké peuvent être servis au dîner.

De petites quantités de viande rouge, de volaille, d’œufs et de produits laitiers peuvent également être incluses. Toutefois, ces aliments ne constituent pas une grande partie du régime japonais traditionnel.

ALIMENTS À LIMITER OU À ÉVITER

Le régime japonais traditionnel limite les aliments suivants :

Produits laitiers : beurre, lait, fromage, yaourt, crème glacée, etc.

Viande rouge et volaille : bœuf, porc, poulet, canard, etc.

Œufs : bouillis, frits, en omelette, etc.

Graisses, huiles et sauces en excès : margarine, huiles de cuisson, vinaigrettes, sauces riches en graisses, etc.

Produits de boulangerie : pain, croissants, tartes, brownies, muffins, etc.

Les aliments transformés ou sucrés : céréales pour le petit déjeuner, barres granola, bonbons, sodas, etc.

De plus, les collations sont rares dans le cadre de ce régime, ce qui limite intrinsèquement les aliments populaires comme les croustilles, le maïs soufflé, les mélanges de fruits secs et les craquelins.

Les desserts peuvent être inclus dans le régime japonais traditionnel, mais ils reposent sur des ingrédients naturels, comme les fruits, le matcha ou la pâte de haricot rouge, plutôt que sur des sucres ajoutés.

EXEMPLE DE MENU

Voici un menu typique de 3 jours pour le régime japonais traditionnel :

PREMIER JOUR

Petit-déjeuner : soupe miso, riz à la vapeur, natto et salade d’algues.

Déjeuner : nouilles soba dans un bouillon à base de dashi, thon grillé, salade de chou frisé et légumes bouillis.

Dîner : soupe de nouilles udon, gâteaux de poisson, edamame et légumes marinés au vinaigre.

DEUXIÈME JOUR

Petit-déjeuner : soupe miso, riz à la vapeur, omelette, truite séchée et fruits marinés.

Déjeuner : soupe de palourdes, boulettes de riz enveloppées d’algues, tofu mariné et salade de légumes cuits.

Dîner : soupe miso, sushi, salade d’algues, edamame et gingembre mariné.

TROISIÈME JOUR

Petit-déjeuner : soupe de nouilles udon, œuf dur, crevettes et légumes marinés.

Déjeuner : soupe aux champignons shiitake, gâteaux de riz, pétoncles saisis et légumes à la vapeur.

Dîner : soupe miso, riz à la vapeur, tempura de légumes et sashimi de saumon ou de thon.

CONCLUSION

Le régime japonais traditionnel est axé sur des aliments entiers, peu transformés, riches en nutriments et de saison.

Il est particulièrement riche en fruits de mer, légumes et fruits, et limite la viande, les produits laitiers et les snacks.

Il peut améliorer la digestion, faciliter la gestion du poids, vous aider à vivre plus longtemps et vous protéger contre diverses maladies.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le régime traditionnel japonais, vous pouvez trouver de nombreux livres sur le sujet. Lorsque vous parcourez ces ouvrages, recherchez ceux qui mettent l’accent sur les aliments complets et ne proposent pas de recettes occidentales.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION

PAS SI VITE !
LAISSE-NOUS TON EMAIL POUR
OBTENIR DES PROMOS ET DES
NOUVELLES DU PROJET !