20 février 2022

POURQUOI COMPTER LES CALORIES NE SERT À RIEN

Le comptage des calories comme moyen de perdre du poids existe depuis un certain temps. À première vue, c’est logique. Si vous êtes en déficit calorique, c’est-à-dire si vous brûlez plus de calories que vous n’en absorbez, vous perdrez probablement quelques kilos. Mais dans la vie réelle, c’est un peu plus compliqué que ça. On explique ici pourquoi on ne recommande pas aux gens de commencer à compter les calories, et ce qu’il faut faire à la place.

1. TOUS LES ALIMENTS CONTIENNENT DES CALORIES

Si vous ne vous concentrez que sur les calories, vous pouvez ne consommer que des bonbons, de la crème glacé et de la charcuterie, tant que cela reste dans les limites de vos objectifs d’apports caloriques. La plupart des gens ne font pas cela, mais il est facile de perdre de vue d’autres nutriments importants lorsque les calories sont au centre de vos préoccupations. Le brocoli est faible en calories, certes, mais il est également riche en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants. Il y a tellement d’autres nutriments importants à prendre en compte lorsque vous faites des choix alimentaires. Les protéines, les fibres et les graisses saines vous aident à rester rassasié. La plupart d’entre nous mangent trop de sucre ajouté et pas assez de fruits et de légumes.

Au lieu de se concentrer sur les aspects négatifs et d’essayer de manger le moins de calories possible, mieux vaut se concentrer sur ce que l’aliment apporte à notre alimentation. Des légumes verts à feuilles pour la couleur, les fibres et la nutrition. Des fruits et des noix pour une combinaison puissante d’encas sains. Du yaourt pour les protéines et les probiotiques. Choisir des options plus intéressantes pour vous peut signifier ajouter des noix à vos flocons d’avoine pour équilibrer les glucides et vous apporter des graisses saines. Si vous ne vous souciez que des calories, vous pourriez ignorer les noix, mais finir par avoir faim un peu plus tard.

2. NOTRE CORPS N'EST PAS UNE MACHINE

Certains jours, vous avez besoin de plus d’énergie (nourriture), d’autres jours, vous en avez moins. Une calorie est une énergie (si vous voulez être vraiment technique, les calories indiquées sur les aliments sont en fait des kilocalories, c’est-à-dire la quantité d’énergie nécessaire pour élever la température d’un kilogramme d’eau d’un degré Celsius).

De nombreux facteurs ont un impact sur nos besoins énergétiques. Une séance d’entraînement, le stress, le sommeil, la maladie, la température – la liste est longue. Même si vous avez une idée de la quantité de calories dont votre corps a besoin, elle est fluctuante. Vous aurez besoin de différentes quantités d’aliments selon les jours et vous autoriser à vous en tenir à un seul niveau de calories peut être trop restrictif.

3. LE NOMBRE DE CALORIES N'EST QU'UNE ESTIMATION

Que vous regardiez le nombre de calories sur les emballages des aliments ou que vous utilisiez une application pour suivre votre consommation, vous n’obtenez au mieux qu’une estimation. Aux Etats-Unis la FDA autorise une marge d’erreur de 20 % sur les calories indiquées sur les étiquettes nutritionnelles. Par conséquent, si vos biscuits apéritifs indiquent qu’ils contiennent 100 calories, ils peuvent contenir 120 calories ou 80 calories (ou quelque chose entre les deux). De plus, la plupart d’entre nous estimons la quantité de nourriture que nous mangeons – même les personnes qui mesurent leur nourriture se trompent généralement. Pour votre information, le décompte des calories sur les appareils de cardio, comme les tapis roulants et les elliptiques, est généralement erroné lui aussi. Ce n’est pas que vous ne pouvez pas avoir une idée approximative des calories que vous mangez, mais inutile de stresser pour 20 calories supplémentaires ici ou là, alors que ce n’est pas nécessaire.

4. VOUS AVEZ MOINS TENDANCE À ÉCOUTER VOTRE CORPS

Il peut être difficile de ne manger que lorsque l’on a faim et de s’arrêter lorsque l’on est rassasié, mais compter les calories rend les choses plus difficiles. Lorsque nous suivons des chiffres et des règles stricts, nous sommes obligés de manger en fonction de règles externes plutôt que de nos signaux internes. Je pense qu’il est important d’essayer d’écouter votre corps quand il vous dit qu’il a faim. C’est pourquoi je recommande d’ajouter des graisses saines, des protéines et des fibres aux repas et aux collations pour vous aider à rester rassasié (au lieu de toujours essayer de manger la plus petite quantité de calories). Il faut un certain temps pour commencer à écouter son corps et la vie réelle signifie que parfois, on court partout quand on a faim ou qu’on veut savourer un délicieux repas (et peut-être se sentir un peu trop rassasié). Même si ce n’est pas parfait, essayer d’écouter votre corps peut vous aider à manger ce dont vous avez besoin (et c’est l’un des principes de l’alimentation intuitive, qui est un excellent moyen de rompre avec les régimes).

CONCLUSION

Vous pouvez trouver utile de suivre votre consommation et de vous en tenir à un certain nombre de calories. Mais au lieu de mesurer et de surveiller, préférez manger principalement des aliments nourrissants – beaucoup de céréales complètes, de légumes, de fruits, de graisses saines et de protéines, avec quelques friandises par-ci par-là. Et si vous êtes stressé par les calories, on vous encourage à laisser tomber ce stress et à apprécier ce qu’il y a dans votre assiette.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
1 COMMENTAIRE
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION