13 janvier 2023

MARATHONIEN : QUELLES SONT LEURS CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ?

Tous les morphotypes peuvent courir des marathons, mais, ceci étant dit, le corps idéal du marathonien pour les coaches sportifs est légèrement plus spécifique.

TAILLE ET POIDS DES MARATHONIENS

Entrons dans les chiffres en examinant le corps des marathoniens d’élite d’aujourd’hui.

Les hommes

Comme vous pouvez le constater à partir de ces hommes d’élite, le corps idéal du marathonien professionnel n’est pas grand, les athlètes n’atteignent jamais plus de 1,80 mètre.

Leur poids est également très inférieur à celui de l’homme moyen. À tel point que ces hommes seraient considérés comme étant en sous-poids selon le tableau de l’IMC. Cependant, lorsqu’il s’agit d’athlètes, le tableau de l’IMC est rarement une mesure utile.

Les femmes

Comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus, le corps de la marathonienne d’élite est sensiblement le même que celui de l’homme.

Elles sont légères, ne dépassent pas 1,70 m et seraient considérées comme en sous-poids selon les mesures traditionnelles.

LES 7 CARACTÉRISTIQUES DU CORPS D'UN MARATHONIEN PROFESSIONNEL

Pour les marathoniens d’élite, ce sport est leur passion et leur gagne-pain. Ils passent des heures chaque jour à s’entraîner pour le grand événement, et leur corps de marathonien est un sous-produit de leur entraînement.

C’est pourquoi, à moins que vous ne concouriez vous-même à leurs côtés en tant que coureur d’élite, il est important de ne pas vous comparer à eux.

Cependant, vous trouverez ci-dessous une liste de 7 caractéristiques qui font du corps d’un marathonien professionnel une machine à dévorer les marathons rapide et efficace.

1. Pourcentage élevé de muscles à contraction lente

Les marathoniens d’élite ont un pourcentage très élevé de fibres musculaires à contraction lente et intermédiaire.

La génétique détermine le pourcentage de types de fibres musculaires que nous avons dans nos jambes, mais l’entraînement peut modifier le fonctionnement de ces fibres.

Le corps idéal du marathonien sera à la fois génétiquement doté de fibres musculaires à contraction lente et intermédiaire, et l’athlète les aura entraînées pour être parfaitement performant sur la distance du marathon.

2. Faible pourcentage de graisse corporelle

Le corps du marathonien professionnel présente un très faible pourcentage de graisse corporelle. Il en est ainsi pour plusieurs raisons.

Les marathoniens d’élite sont si minces et légers parce qu’ils passent des heures par jour à entraîner leur endurance. À l’entraînement, les professionnels brûlent toutes les calories qu’ils consomment.

D’un autre côté, le fait d’être mince donne un avantage aux marathoniens, car ils ont moins de poids à porter sur tout le parcours du marathon.

3. Des os très solides

Les marathoniens professionnels ont tendance à avoir des os beaucoup plus solides que le commun des mortels.

Les os sont notoirement “anti-fragiles”. Cela signifie que, chez les personnes en bonne santé, les os réagissent au stress en se reformant pour mieux le gérer.

Pour cette raison, les os porteurs du corps du marathonien professionnel sont solides. Il s’agit des os des jambes, du bassin et de la colonne vertébrale.

4. Faible fréquence cardiaque au repos

Votre fréquence cardiaque au repos est le nombre de fois où votre cœur bat par minute au repos.

En général, un adulte moyen non entraîné a une fréquence cardiaque au repos comprise entre 60 et 100.

Cependant, dans le corps idéal d’un marathonien, en raison de toutes ces heures d’entraînement cardiovasculaire, le cœur est beaucoup plus efficace pour pomper le sang dans le corps, et la fréquence cardiaque au repos est nettement inférieure.

La fréquence cardiaque au repos d’un marathonien professionnel se situe entre 30 et 40 battements par minute, une mesure qui, si elle était observée chez une personne sédentaire, serait une raison suffisante pour courir directement à l’hôpital !

COMMANDEZ LA RL-01 : la chaussure de running Made in France !

Vous êtes un coureur et vous avez envie de faire de la course à pied avec des chaussures Made in France de qualité ? La première paire de Relance est faite pour vous ! 🇫🇷

Une chaussure alliant performance et élégance, développée par une équipe de passionnés et entourée par des testeurs / runners ! 

5. VO2 Max élevée

La VO2 Max est une mesure de la quantité d’oxygène que votre corps peut utiliser pendant l’exercice. En général, plus laVO2 Max est élevé, plus la personne est en forme.

Les valeurs de VO2 max chez un adulte moyen sont d’environ 30-45 millilitres d’oxygène par kilogramme de poids corporel par minute. Mais chez les marathoniens d’élite, la VO2 max moyenne passe à 65-80.

6. Bonne économie de course

L’économie d’un coureur est une mesure de l’efficacité de sa course. L’économie de course s’améliore avec l’entraînement, ce que les pros font beaucoup.

Le corps du marathonien d’élite aura une grande économie de course, ce qui signifie que les athlètes ont besoin de beaucoup moins d’oxygène pour courir à une vitesse donnée que la personne moyenne, de sorte qu’ils peuvent conserver cette énergie vitale pour la suite de la course.

À une vitesse donnée, une personne moyenne peut avoir besoin de 220 millilitres d’oxygène par kilogramme de poids corporel pour courir un kilomètre. Les marathoniens professionnels sont plus économes et peuvent n’avoir besoin que de 180 millilitres d’oxygène par kilogramme de poids corporel pour couvrir la même distance.

7. Seuil de lactate élevé

Le seuil de lactate est l’intensité d’exercice à laquelle la concentration sanguine de lactate et/ou d’acide lactique commence à augmenter rapidement.

Un seuil de lactate élevé permet de maintenir une vitesse de course plus élevée sans accumulation de lactate dans le sang, ce qui permet de maintenir la vitesse de course pendant une période prolongée.

Le corps du marathonien professionnel a rapporté des vitesses de seuil de lactate de 18-21 km/h.

VOTRE CORPS PEUT-IL COURIR UN MARATHON ?

Il y a de fortes chances que les dimensions de votre corps soient loin de celles d’un marathonien d’élite. Mais votre corps peut-il quand même courir un marathon ?

La réponse est très probablement oui !

Il y a une énorme différence entre les marathoniens d’élite et ceux qui participent à un marathon pour le plaisir.

Chaque année, dans le monde entier, environ 1,1 million de personnes participent à un marathon organisé. Cela fait beaucoup de corps ! Et il y a fort à parier que seul un infime pourcentage d’entre eux possède toutes les caractéristiques d’un corps de marathonien d’élite.

Il n’est pas nécessaire que votre corps ressemble à celui d’un marathonien d’élite pour réussir un marathon.

  • Des bodybuilders courent des marathons.
  • Des personnes courent des marathons en fauteuil roulant, avec des béquilles et avec des prothèses de jambes.
  • Des personnes de 100 ans courent des marathons.
  • Des jeunes de 18 ans courent des marathons.
  • Être capable de courir un marathon est bien plus qu’une simple question de morphologie.

En fait, si l’on se concentre trop sur la perte de poids, on devient souvent un moins bon athlète. Le court documentaire suivant raconte cette histoire.  

AUTRES FACTEURS QUI INFLUENCENT LA CAPACITÉ À COURIR UN MARATHON

Il est bien plus important d’avoir un esprit fort et un plan solide que d’avoir le corps “parfait” du marathonien lorsque vous commencez votre parcours.

Considérez que votre corps, lorsqu’il est le plus en forme, est un sous-produit de votre esprit et de votre entraînement. Vous ne pouvez pas avoir votre corps le plus performant sans ces deux éléments, et si vous mettez trop l’accent sur une certaine apparence, votre esprit ne sera pas dans un espace sain.

Concentrez-vous donc sur votre état mental et sur votre plan, et qui sait, peut-être aurez-vous un jour le corps d’un marathonien d’élite, si c’est ce pour quoi vous vous entraînez.

Le mental

Courir un marathon n’est pas seulement un défi physique, c’est aussi un énorme défi pour l’esprit.

Pendant votre entraînement au marathon, c’est votre esprit qui vous retiendra lorsque l’alarme de votre course du matin avant le travail sonnera.

Pendant votre marathon, vous serez toujours capable de faire un pas de plus, c’est votre esprit qui abandonnera avant votre corps.

Un entraînement approprié au marathon entraînera votre résilience mentale à mesure que vous conquerrez des distances dont vous ne pensiez pas être capable et que vous franchirez la porte quand vous n’en aurez vraiment pas envie.

Le plan d'entraînement

Avoir un plan est probablement le facteur le plus important lorsqu’il s’agit de courir un marathon.

Courir un marathon ne se résume pas au jour où vous le courrez, c’est une période de 3 à 6 mois d’entraînement régulier pour le grand jour.

Suivre le bon plan d’entraînement pour le marathon ne prépare pas seulement votre corps pour qu’il soit dans une condition optimale pour votre course, mais il entraîne aussi votre esprit en renforçant votre confiance grâce à de longues courses hebdomadaires, et le fait de savoir que vous suivez un plan éprouvé fait des merveilles pour faire disparaître le doute.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION

PAS SI VITE !
LAISSE-NOUS TON EMAIL POUR
OBTENIR DES PROMOS ET DES
NOUVELLES DU PROJET !