30 mars 2022

L’IMPORTANCE DE LA RESPIRATION AU YOGA

Le souffle est au yoga ce que l’eau est au poisson : essentiel au mouvement et à la force vitale. Considérez ce proverbe sanskrit : “Car le souffle est la vie, et si vous respirez bien, vous vivrez longtemps sur terre”.

Pourtant, le pranayama, le quatrième des huit membres du yoga, est souvent négligé sur le tapis de yoga. Parce qu’il se produit inconsciemment, nous n’avons pas besoin de penser à la respiration. En prêtant attention à la respiration, vous pouvez équilibrer les corps mental, physique et subtil, et ouvrir un tout nouveau domaine de possibilités et de découvertes dans votre pratique du yoga.

COMMENT DOIS-JE RESPIRER PENDANT LE YOGA ?

Coordonner sa respiration avec les instructions du professeur peut souvent être déroutant, surtout lorsqu’on est novice en yoga. Attendez, elle me dit d’inspirer, mais je suis en train d’expirer. Si votre respiration n’est pas synchronisée, vous pouvez considérer les instructions du professeur comme un rappel général de continuer à respirer pendant que vous effectuez les asanas (postures). En règle générale, essayez d’expirer lorsque vous vous penchez en avant, et d’inspirer lorsque vous ouvrez la poitrine et élargissez l’avant du corps.

DOIS-JE RESPIRER PAR LE NEZ ?

Dans la plupart des cas, oui. Le nez est un filtre naturel pour l’air, réchauffant ou refroidissant l’air avant qu’il n’atteigne vos poumons et vous protégeant contre environ 20 milliards de particules de matières étrangères chaque jour.

Et ce n’est pas seulement sur le tapis de yoga. John Douillard, ancien triathlète professionnel et auteur de Body, Mind, and Sport, a marié les traditions orientales et occidentales dans sa pratique de la médecine ayurvédique et sportive. Dans un certain nombre d’études, ses recherches ont montré que la respiration par le nez réduisait le taux d’effort perçu pendant l’exercice et diminuait l’activité du mécanisme de “lutte ou de fuite” du système nerveux parasympathique. Cela signifie que lorsque vous faites votre jogging ou que vous vous rendez au marché en vélo, essayez de respirer par le nez, et votre entraînement sera moins difficile et plus détendu.

Et, bien sûr, si vous avez envie de pousser un grand soupir ou d’expirer par la bouche, n’hésitez pas à le faire.

COMMENT PUIS-JE APPRENDRE À RESPIRER ?

La respiration est un processus corporel inné et automatique. Vous la faites donc, que vous en soyez conscient ou non, environ 23 000 fois par jour. Ce que vous pouvez faire, cependant, c’est affiner et approfondir votre pratique respiratoire simplement en y prêtant attention.

Pensez-y en deux temps : Inspirez lentement et profondément par le nez, en laissant votre poitrine et votre ventre se dilater à mesure que l’air remplit vos poumons. Puis expirez lentement par le nez. Répétez l’opération. C’est la base de la respiration.

À partir de là, vous pouvez passer à d’autres formes de pratique du pranayama.

UJJAYI PRANAYAMA

Ujjayi pranayama, ou “souffle victorieux”, ressemble un peu à l’océan. Il se pratique en inspirant profondément par le nez, en contractant légèrement l’arrière de la gorge et en expirant par le nez. La gorge ne doit pas être serrée.

La régularité de la respiration ujjayi, pratiquée tout au long du déroulement des asanas dans un cours de yoga, ancre le corps, l’esprit et l’âme dans le moment présent.

NADI SHODHANA PRANAYAMA OU RESPIRATION NASALE ALTERNÉE

La promesse yogique derrière la respiration nasale alternée est qu’elle débloque les nadis, les passages énergétiques qui transportent le prana dans le corps. Bien que les études scientifiques n’aient pas encore confirmé cette affirmation, les adeptes de cette pratique, comme de toute autre respiration profonde, ne jurent que par ses effets calmants. La respiration alternée est plus efficace lorsque vous n’êtes pas malade ou encombré.

Dans une position assise confortable, placez votre main gauche sur votre genou gauche. Levez la main droite vers votre front et placez votre index et votre majeur sur votre troisième œil. Fermez la narine droite avec votre pouce. Inspirez par la narine gauche. Fermez la narine gauche avec l’annulaire et expirez par la narine droite. Inspirez par la narine droite, puis fermez la narine droite avec le pouce. Expirez par la narine gauche. Ceci est un cycle. Faites-le pendant cinq minutes au maximum.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA RESPIRATION YOGIQUE ?

La respiration profonde est l’un des meilleurs antidotes au stress qui soit. Elle neutralise le stress en déclenchant la réaction de relaxation. La respiration profonde freine la réaction physique du corps au stress, notamment l’accélération du rythme cardiaque, la respiration rapide et l’hypertension artérielle. En respirant profondément, le corps reçoit du cerveau le message que tout va bien, qu’il est possible de se détendre. Associez la respiration profonde à l’asana (ou à l’imagerie guidée, à la méditation mantrique ou au massage thérapeutique), et vous offrez à votre corps et à votre esprit l’une des techniques de relaxation les plus efficaces qui soient.

PARMI LES AUTRES AVANTAGES DE LA RESPIRATION YOGIQUE, CITONS :

  • Diminution du cortisol dans l’organisme
  • Aide à lutter contre l’insomnie et les troubles du sommeil
  • Améliore la force du tronc
  • Expulse le dioxyde de carbone et augmente l’oxygène
  • Aide à gérer le syndrome du côlon irritable

CONCLUSION

La pratique de la respiration yogique profonde par le nez, que ce soit sur le tapis dans une pratique de flux, en méditation ou simplement pour se détendre au bureau, apporte une myriade de bienfaits au corps et à l’esprit. L’une des choses que nous aimons dans la respiration yogique est exactement ce que nous aimons dans la pratique du yoga en général : elle profite à tout le monde et est accessible à tous, dès maintenant.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
2 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION