4 août 2022

LES VERTIGES

Vertige est un terme utilisé pour décrire une série de sensations telles que l’évanouissement, l’étourdissement, la faiblesse ou l’instabilité. Les étourdissements qui donnent la fausse impression que vous ou votre environnement tournez ou bougez sont appelés vertiges.

Les étourdissements sont l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les adultes consultent leur médecin. Des étourdissements fréquents ou des vertiges constants peuvent affecter considérablement votre vie. Mais les vertiges sont rarement le signe d’une maladie potentiellement mortelle.

Le traitement des vertiges dépend de leur cause et de vos symptômes. Il est généralement efficace, mais le problème peut réapparaître.

SYMPTÔMES

Les personnes souffrant d’étourdissements peuvent les décrire comme un certain nombre de sensations, telles que :

  • Une fausse impression de mouvement ou de tournoiement (vertige)
  •  Un étourdissement ou sensation d’évanouissement
  • Une instabilité ou perte d’équilibre
  • Une sensation de flottement, d’étourdissement ou de tête lourde.

Ces sensations peuvent être déclenchées ou aggravées en marchant, en se levant ou en bougeant la tête. Vos vertiges peuvent être accompagnés de nausées ou être si soudains ou si graves que vous devez vous asseoir ou vous allonger. L’épisode peut durer quelques secondes ou quelques jours et peut se reproduire.

QUAND CONSULTER UN MÉDECIN ?

En règle générale, consultez votre médecin en cas d’étourdissements ou de vertiges récurrents, soudains, graves ou prolongés et inexpliqués.

Obtenez des soins médicaux d’urgence si vous ressentez des étourdissements ou des vertiges nouveaux et graves accompagnés de l’un des éléments suivants :

  • Douleur thoracique
  • Difficulté à respirer
  • Engourdissement ou paralysie des bras ou des jambes
  • Évanouissement
  • Vision double
  • Confusion ou troubles de l’élocution
  • Trébuchement ou difficulté à marcher
  • Crises d’épilepsie
  • Changement soudain de l’audition
  • Engourdissement ou faiblesse du visage

Prendre soin de soi et rester en bonne santé passe aussi par le sport !

COMMANDEZ LA RL-01 : la chaussure de sport Made in France !

Vous faites du fitness, de la muscu ou de la course à pied et vous avez envie de faire de porter des chaussures Made in France de qualité lors de vos séances de sport? La première paire de Relance est faite pour vous ! 🇫🇷

Une chaussure alliant performance et élégance, développée par une équipe de passionnés et entourée par des testeurs fitness & running !

CAUSES

Les vertiges peuvent avoir de nombreuses causes, notamment des troubles de l’oreille interne, le mal des transports et les effets des médicaments. Parfois, ils sont causés par un problème de santé sous-jacent, comme une mauvaise circulation, une infection ou une blessure.

La façon dont vous ressentez les vertiges et les éléments déclencheurs vous donnent des indices sur les causes possibles. La durée des vertiges et tout autre symptôme aident également à en déterminer la cause.

Problèmes d'oreille interne à l'origine d'étourdissements (vertiges)

Votre sens de l’équilibre dépend de l’apport combiné des différentes parties de votre système sensoriel. Il s’agit notamment des éléments suivants.

  • Les yeux, qui vous aident à déterminer où se trouve votre corps dans l’espace et comment il se déplace.
  • Les nerfs sensoriels, qui envoient des messages à votre cerveau sur les mouvements et la position de votre corps.
  • L’oreille interne, qui abrite des capteurs permettant de détecter la gravité et les mouvements de va-et-vient.

Le vertige est la fausse impression que votre environnement tourne ou bouge. En cas de troubles de l’oreille interne, le cerveau reçoit des signaux de l’oreille interne qui ne correspondent pas à ceux que reçoivent les yeux et les nerfs sensoriels. Le vertige est le résultat du travail de votre cerveau pour démêler cette confusion.

Vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB)

Cette affection provoque une sensation intense et brève, mais fausse, d’être en train de tourner ou de bouger. Ces épisodes sont déclenchés par un changement rapide du mouvement de la tête, par exemple lorsque vous vous retournez dans votre lit, que vous vous asseyez ou que vous recevez un coup sur la tête. Le VPPB est la cause la plus fréquente de vertiges.

Infection

Une infection virale du nerf vestibulaire, appelée névrite vestibulaire, peut provoquer un vertige intense et constant. Si vous souffrez également d’une perte d’audition soudaine, vous pouvez souffrir d’une labyrinthite.

La maladie de Ménière

Cette maladie se caractérise par une accumulation excessive de liquide dans l’oreille interne. Elle se caractérise par des épisodes soudains de vertiges pouvant durer plusieurs heures. Vous pouvez également souffrir d’une perte auditive fluctuante, de bourdonnements d’oreille et d’une sensation d’oreille bouchée.

La migraine

Les personnes qui souffrent de migraines peuvent avoir des épisodes de vertiges ou d’autres types d’étourdissements même lorsqu’elles n’ont pas de mal de tête sévère. Ces épisodes de vertige peuvent durer de quelques minutes à quelques heures et peuvent être associés à des maux de tête ainsi qu’à une sensibilité à la lumière et au bruit.

PROBLÈMES DE CIRCULATION SANGUINE À L’ORIGINE DES VERTIGES

Vous pouvez vous sentir étourdi, faible ou déséquilibré si votre cœur ne pompe pas suffisamment de sang vers votre cerveau. Les causes sont les suivantes :

  • Baisse de la pression artérielle. Une chute spectaculaire de votre pression artérielle systolique – le chiffre le plus élevé de votre tension artérielle – peut entraîner une brève sensation d’étourdissement ou d’évanouissement. Cela peut se produire après s’être assis ou debout trop rapidement. Cet état est également appelé hypotension orthostatique.
  • Une mauvaise circulation sanguine. Des affections telles qu’une cardiomyopathie, une crise cardiaque, une arythmie cardiaque et un accident ischémique transitoire peuvent provoquer des vertiges. De plus, une diminution du volume sanguin peut entraîner une circulation sanguine insuffisante dans le cerveau ou l’oreille interne.

AUTRES CAUSES DE VERTIGES

Affections neurologiques

Certains troubles neurologiques – comme la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques – peuvent entraîner une perte progressive de l’équilibre.

Médicaments

Les étourdissements peuvent être un effet secondaire de certains médicaments, comme les anticonvulsivants, les antidépresseurs, les sédatifs et les tranquillisants. En particulier, les médicaments qui abaissent la pression artérielle peuvent provoquer des évanouissements s’ils abaissent trop votre pression artérielle.

Troubles de l'anxiété

Certains troubles anxieux peuvent provoquer des étourdissements ou une sensation de vertige. Il s’agit notamment des crises de panique et de la peur de quitter la maison ou de se trouver dans de grands espaces ouverts (agoraphobie).

Faible taux de fer (anémie)

En cas d’anémie, d’autres signes et symptômes peuvent accompagner les étourdissements, notamment la fatigue, la faiblesse et la pâleur de la peau.

Faible taux de sucre dans le sang (hypoglycémie)

Cet état se produit généralement chez les personnes diabétiques qui utilisent de l’insuline. Les étourdissements (vertiges) peuvent être accompagnés de transpiration et d’anxiété.

Empoisonnement au monoxyde de carbone

Les symptômes de l’empoisonnement au monoxyde de carbone sont souvent décrits comme “semblables à ceux de la grippe” et comprennent des maux de tête, des étourdissements, une faiblesse, des maux d’estomac, des vomissements, des douleurs thoraciques et une confusion.

Surchauffe et déshydratation

Si vous êtes actif par temps chaud ou si vous ne buvez pas assez de liquide, vous pouvez avoir des vertiges dus à une surchauffe (hyperthermie) ou à une déshydratation. Cela est particulièrement vrai si vous prenez certains médicaments pour le cœur.

FACTEURS DE RISQUE

Les facteurs qui peuvent augmenter votre risque d’avoir des étourdissements sont les suivants :

L'âge

Les adultes plus âgés sont plus susceptibles de souffrir d’affections médicales provoquant des étourdissements, notamment une sensation de déséquilibre. Elles sont également plus susceptibles de prendre des médicaments qui peuvent provoquer des étourdissements.

Un épisode antérieur d'étourdissements

Si vous avez déjà eu des étourdissements, vous êtes plus susceptible d’en avoir à l’avenir.

COMPLICATIONS

Les étourdissements peuvent augmenter le risque de tomber et de se blesser. Si vous avez des étourdissements en conduisant une voiture ou en utilisant des machines lourdes, vous risquez davantage d’avoir un accident. Vous pouvez également subir des conséquences à long terme si un problème de santé existant qui pourrait être à l’origine de vos étourdissements n’est pas traité.

DIAGNOSTIC

Si votre médecin soupçonne que vous êtes ou avez été victime d’un accident vasculaire cérébral, que vous êtes âgé ou que vous avez reçu un coup à la tête, il peut demander immédiatement une IRM ou un scanner.

La plupart des personnes qui consultent leur médecin en raison de vertiges seront d’abord interrogées sur leurs symptômes et leurs médicaments, puis subiront un examen physique. Au cours de cet examen, votre médecin vérifiera comment vous marchez et maintenez votre équilibre et comment fonctionnent les principaux nerfs de votre système nerveux central.

Vous devrez peut-être aussi passer un test auditif et des tests d’équilibre, notamment :

Test des mouvements oculaires

Votre médecin pourra observer le trajet de vos yeux lorsque vous suivez un objet en mouvement. Il pourra également vous faire passer un test de mouvement oculaire au cours duquel de l’eau ou de l’air sera placé dans votre conduit auditif.

Test de mouvement de la tête

Si votre médecin soupçonne que votre vertige est causé par un vertige positionnel paroxystique bénin, il peut effectuer un simple test de mouvement de la tête appelé la manœuvre de Dix-Hallpike pour vérifier le diagnostic.

Posturographie

Ce test indique à votre médecin les parties du système d’équilibre sur lesquelles vous comptez le plus et celles qui peuvent vous poser des problèmes. Vous vous tenez debout, pieds nus, sur une plate-forme et essayez de garder votre équilibre dans diverses conditions.

Test du fauteuil rotatif

Désormais “y’a plus qu’a” comme on dit ! Vous verrez que ce qui compte c’est la ténacité et de prendre du plaisir. Enjoy the run!

TRAITEMENT

Les vertiges s’améliorent souvent sans traitement. En quelques semaines, l’organisme s’adapte généralement à la cause des vertiges.

Si vous cherchez un traitement, votre médecin le basera sur la cause de votre état et sur vos symptômes. Il pourra inclure des médicaments et des exercices d’équilibre. Même si aucune cause n’est trouvée ou si vos étourdissements persistent, des médicaments sur ordonnance et d’autres traitements peuvent rendre vos symptômes plus faciles à gérer.

Médicaments

Pilules d'eau

Si vous êtes atteint de la maladie de Ménière, votre médecin peut vous prescrire une pilule d’eau (diurétique). Ce médicament, associé à un régime pauvre en sel, peut contribuer à réduire la fréquence de vos épisodes de vertiges.

Médicaments qui soulagent les étourdissements et les nausées

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour soulager immédiatement les vertiges, les étourdissements et les nausées, notamment des antihistaminiques et des anticholinergiques délivrés sur ordonnance. Beaucoup de ces médicaments provoquent une somnolence.

Médicaments anti-anxiété

Le diazépam (Valium) et l’alprazolam (Xanax) font partie d’une classe de médicaments appelés benzodiazépines, qui peuvent entraîner une dépendance. Ils peuvent également provoquer une somnolence.

Médicaments préventifs de la migraine

Certains médicaments peuvent aider à prévenir les crises de migraine.

Thérapie

Manœuvres de position de la tête

Une technique appelée repositionnement des canalithes (ou manœuvre d’Epley) permet généralement de résoudre le vertige positionnel paroxystique bénin plus rapidement qu’en attendant simplement que les vertiges disparaissent. Elle peut être effectuée par votre médecin, un audiologiste ou un kinésithérapeute et consiste à modifier la position de votre tête. Elle est généralement efficace après un ou deux traitements. Avant de subir cette procédure, informez votre prestataire de soins si vous souffrez d’une affection du cou ou du dos, d’un décollement de la rétine ou de problèmes de vaisseaux sanguins.

Thérapie de l'équilibre

Une technique appelée repositionnement des canalithes (ou manœuvre d’Epley) permet généralement de résoudre le vertige positionnel paroxystique bénin plus rapidement qu’en attendant simplement que les vertiges disparaissent. Elle peut être effectuée par votre médecin, un audiologiste ou un kinésithérapeute et consiste à modifier la position de votre tête. Elle est généralement efficace après un ou deux traitements. Avant de subir cette procédure, informez votre prestataire de soins si vous souffrez d’une affection du cou ou du dos, d’un décollement de la rétine ou de problèmes de vaisseaux sanguins.

Psychothérapie

Ce type de thérapie peut aider les personnes dont les vertiges sont causés par des troubles anxieux.

Interventions chirurgicales ou autres

Injections

Votre médecin peut injecter dans votre oreille interne un antibiotique, la gentamicine, pour désactiver la fonction d’équilibre. L’oreille non affectée prend en charge cette fonction.

Ablation de l'organe sensoriel de l'oreille interne

Une procédure rarement utilisée est appelée labyrinthectomie. Elle désactive le labyrinthe vestibulaire dans l’oreille affectée. L’autre oreille prend en charge la fonction d’équilibre. Cette technique peut être utilisée si vous souffrez d’une perte auditive grave et que vos vertiges n’ont pas répondu aux autres traitements.

MODE DE VIE ET REMÈDES MAISON

Si vous avez tendance à connaître des épisodes répétés de vertiges, tenez compte de ces conseils :

  • Soyez conscient de la possibilité de perdre l’équilibre, ce qui peut entraîner une chute et des blessures graves.
  • Évitez les mouvements brusques et marchez avec une canne pour vous stabiliser, si nécessaire.
  • Protégez votre maison contre les chutes en éliminant les risques de trébuchement tels que les tapis et les cordons électriques exposés. Utilisez des tapis antidérapants sur le sol de votre baignoire et de votre douche. Utilisez un bon éclairage.
  • Asseyez-vous ou allongez-vous immédiatement lorsque vous avez des vertiges. Restez allongé, les yeux fermés, dans une pièce sombre si vous souffrez d’un épisode grave de vertige.
  • Évitez de conduire une voiture ou d’utiliser des machines lourdes si vous souffrez de vertiges fréquents sans avertissement.
  • Évitez de consommer de la caféine, de l’alcool, du sel et du tabac. L’usage excessif de ces substances peut aggraver vos signes et symptômes.
  • Buvez suffisamment de liquide, ayez une alimentation saine, dormez suffisamment et évitez le stress.
  • Si vos étourdissements sont causés par un médicament, demandez à votre médecin d’arrêter de le prendre ou d’en diminuer la dose.
  • Si vos étourdissements s’accompagnent de nausées, essayez un antihistaminique en vente libre (sans ordonnance), comme la méclizine ou le dimenhydrinate (Dramamine). Ces médicaments peuvent causer de la somnolence. Les antihistaminiques sans somnolence ne sont pas aussi efficaces.
  • Si vos étourdissements sont causés par une surchauffe ou une déshydratation, reposez-vous dans un endroit frais et buvez de l’eau ou une boisson pour sportifs (Gatorade, Powerade, autres).

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION