20 mai 2022

LES MUSCLES DE LA PARTIE ANTÉRIEURE DE LA CUISSE

La musculature de la cuisse peut être divisée en trois : antérieur, médial et postérieur. Chaque compartiment a une innervation et une fonction distinctes.

Les muscles du compartiment antérieur de la cuisse sont innervés par le nerf fémoral (L2-L4) et, en règle générale, agissent pour étendre la jambe au niveau de l’articulation du genou.

Il existe trois muscles principaux dans la partie antérieure de la cuisse : le pectiné, le sartorius et le quadriceps femoris. En plus de ceux-ci, l’extrémité du muscle iliopsoas passe dans le compartiment antérieur.

Cet article traite des attaches, des actions, des innervations et des corrélations cliniques de ces muscles.

ILIOPSOAS

L’iliopsoas est en fait constitué de deux muscles, le grand psoas et l’iliaque. Ils prennent naissance dans des zones différentes, mais se rejoignent pour former un tendon, ce qui explique pourquoi on les appelle communément un seul muscle.

Contrairement à de nombreux muscles de la partie antérieure de la cuisse, l’iliopsoas n’étend pas la jambe au niveau de l’articulation du genou.

Attachements : Le grand psoas prend naissance dans les vertèbres lombaires et l’iliaque dans la fosse iliaque du bassin. Ils s’insèrent ensemble sur le petit trochanter du fémur.

Actions : Fléchit la cuisse au niveau de l’articulation de la hanche.

Innervation : Le grand psoas est innervé par les branches antérieures de L1-3, tandis que l’iliaque est innervé par le nerf fémoral.

QUADRICEPS FÉMORAL

Le quadriceps fémoral est constitué de quatre muscles individuels : trois muscles vastes et le droit fémoral. Ils forment la majeure partie de la cuisse et constituent collectivement l’un des muscles les plus puissants du corps.

Les muscles qui forment le quadriceps fémoral s’unissent à proximité du genou et s’attachent à la rotule par le tendon du quadriceps. À son tour, la rotule est attachée au tibia par le ligament patellaire. Le quadriceps fémoral est le principal extenseur du genou.

Vastus latéral

Attachement proximal : Prend naissance sur le grand trochanter et la lèvre latérale de la ligne d’aspérité.

Actions : Permet l’extension du genou et stabilisateur de la rotule.

Innervation : Nerf fémoral.

Vastus Intermedius

Attachement proximal : Surfaces antérieure et latérale de la diaphyse fémorale.

Actions : Permet l’extension de l’articulation du genou et la stabilisation de la rotule.

Innervation : Nerf fémoral.

Vastus Medialis

Attachement proximal : La ligne intertrochantérienne et la lèvre médiale de la ligne d’aspérité.

Actions : Permet l’extension de l’articulation du genou et stabilise la rotule, notamment grâce à ses fibres horizontales à l’extrémité distale.

Innervation : Nerf fémoral.

Rectus Femoris

Attachements : Naît de l’épine iliaque antéro-inférieure et de la zone de l’ilion immédiatement supérieure à l’acétabulum. Il descend le long de la jambe et s’attache à la rotule par le tendon du quadriceps fémoral.

Actions : Le seul muscle du quadriceps à traverser à la fois les articulations de la hanche et du genou. Il fléchit la cuisse au niveau de l’articulation de la hanche et l’étend au niveau de l’articulation du genou.

Innervation : Nerf fémoral.

SARTORIUS

Le sartorius est le muscle le plus long du corps. Il est long et fin et traverse la cuisse en direction inféro-médiale. Le sartorius est positionné plus superficiellement que les autres muscles de la jambe.

Attachements : Il naît de l’épine iliaque antéro-supérieure et s’attache à la surface supérieure et médiale du tibia.

Actions : Au niveau de l’articulation de la hanche, c’est un fléchisseur, un abducteur et un rotateur latéral. Au niveau de l’articulation du genou, il est également un fléchisseur.

Innervation : Nerf fémoral.

PECTINIUS

Le muscle pectiné est un muscle plat qui forme la base du triangle fémoral. Il possède une double innervation, et peut donc être considéré comme un muscle de transition entre les compartiments antérieur et médial de la cuisse.

Ses attaches : Il naît de la ligne pectinéale sur la face antérieure du bassin, et s’attache à la ligne pectinéale sur la face postérieure du fémur, juste en dessous du petit trochanter.

Actions : Adduction et flexion au niveau de l’articulation de la hanche.

Innervation : Nerf fémoral. Peut également recevoir une branche du nerf obturateur.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION