10 mai 2022

LES ACTIVITÉS SPORTIVES ET NOTRE SANTÉ

Le niveau d’activités physiques et sportives  des Français est relativement faible. L’inactivité physique peut également peser sur le système de santé et entraîner des cès prématurés ou des handicaps dus à des blessures telles que des chutes. On estime qu’elle coûte à l’économie française environ 67,50 milliards d’euros chaque année.

Les recherches indiquent que plus d’un tiers de la charge totale de morbidité des Français pourrait être évitée en modifiant les facteurs de risque liés au mode de vie, par exemple en faisant plus de sport.

Si nous sommes actifs, nous sommes non seulement susceptibles de réduire la graisse corporelle, mais aussi de réduire notre risque d’obésité, de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires (MCV) et de certains cancers. Notre santé mentale et notre bien-être général sont également susceptibles de s’améliorer. 

La nature sédentaire de notre mode de vie peut également entraîner une détérioration de notre santé physique. Nous sommes nombreux à rester assis ou allongés pendant de longues périodes, par exemple devant un ordinateur au travail ou en voiture pour nous rendre au travail ou à l’école. De même, nous passons une grande partie de notre temps libre sur des appareils électroniques à faire défiler les médias sociaux, à regarder nos émissions préférées ou à jouer à des jeux. Une enquête récente a révélé qu’environ 90 % des enfants Français passent 10 heures ou plus devant un écran chaque semaine.

NIVEAU D’ACTIVITÉ PHYSIQUE RECOMMANDÉ

Les Français de tous âges ne font pas assez d’activité physique pour avoir une santé optimale. Les directives du Ministère des Solidarités et de la Santé en matière d’activité physique et de comportement sédentaire recommandent de faire du cardio (promenade, randonnée, marche nordique, course à pied, cyclisme, natation, aquagym etc..) au moins 3 fois par semaine. Il est également important d’inclure du renforcement musculaire pour développer votre masse musculaire et gagner en tonicité. Vous avez la possibilité de travailler avec des haltères, des bandes de résistance ou d’utiliser le poids du corps.

MODE DE VIE ET CONSÉQUENCES

Bien que cela soit en grande partie évitable, plus de la moitié des adultes Français et un quart des enfants sont en surpoids ou obèses. De nombreux Français ont des habitudes alimentaires malsaines, passent trop de temps assis ou allongé, utilisent le temps passé devant un écran comme loisir et ne font pas assez d’activités sportives.

Les recherches menées en matière d’activités sportives et de comportement sédentaire montrent que :

Adultes

  • Environ un cinquième des adultes français (18-64 ans) respecte les directives recommandées, à savoir une activité sportive d’intensité modérée à vigoureuse plus renforcement et tonification des muscles.
  • Plus de deux tiers des adultes ne pratiquent aucune activité basée sur le renforcement musculaire.
  • Les activités sportives diminuent avec l’âge – environ un quart des personnes de plus de 65 ans ont pratiqué une activité physique pendant 30 minutes, 5 jours par semaine.
  • Les personnes vivant dans des zones défavorisées sont moins susceptibles de faire de l’exercice et de respecter les recommandations.

Adolescents

  • Moins d’un adolescent de 15 à 17 ans sur 50 (1,9 %) respecte les recommandations.
  • 1 jeune sur 10 (10,3 %) (15-17 ans) fait 60 minutes d’exercice par jour.
  • Les jeunes hommes (15-17 ans) étaient près de trois fois plus susceptibles que les jeunes femmes de faire 60 minutes d’exercice chaque jour et près de 2 ½ fois plus susceptibles de faire des activités de renforcement musculaire 3 jours ou plus.
  • Moins d’un quart des adolescents (13-17 ans) respectent la limite recommandée de 2 heures par jour de comportement sédentaire sur é

Les enfants

  • Un peu plus d’un quart des enfants (5-12 ans) respectent les lignes directrices recommandé
  • Seuls 35 % des enfants respectent la limite recommandée de 2 heures par jour pour les comportements sédentaires sur écran – les garçons sont moins susceptibles de respecter cette ligne directrice.
  • Seul un enfant d’âge préscolaire sur quatre (2-5 ans) respecte la limite de comportement sur écran de 1 heure maximum par jour sur une période de 24 heures.

ACTIVITÉS SPORTIVES POPULAIRES CHEZ LES ADULTES

Bien que nous ne fassions pas assez d’activités sportives, une récente enquête a montré que 82,5 % des adultes (plus de 15 ans) ont pratiqué une activité physique au moins une fois par semaine. Les sports et activités les plus populaires chez les adultes sont :

ACTIVITÉS SPORTIVES POPULAIRES CHEZ LES ENFANTS

Selon les dernières recherches sur la participation, plus de 60 % des enfants (de 5 à 14 ans) ont participé à des activités organisées (par l’intermédiaire d’une organisation ou dans un lieu spécifique) au moins une fois par semaine. Les enfants de ce groupe d’âge sont plus susceptibles de participer à des activités organisées et liées au sport que les autres groupes d’âge.

Bien que les taux de participation aux activités physiques soient similaires, les filles sont plus susceptibles de participer à des types d’activités non sportives que les garçons. Sur la base des derniers chiffres, les activités populaires pour les enfants (5-14 ans) par sexe comprennent :

Après l’âge de 14 ans, les jeunes sont plus susceptibles de participer à une activité physique non organisée.

OBSTACLES À LA PRATIQUE D’ACTIVITÉS SPORTIVES

Selon Santé Publique France, plus de la moitié des adultes français mènent un mode de vie sédentaire.  Nous passons une grande partie de notre temps à nous asseoir ou à nous prélasser en raison de la nature de notre travail et du temps passé devant un écran.

Bien qu’il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens ne sont pas actifs, les principaux obstacles pour les adultes sont les suivants :

  • Le manque de temps
  • Problème de santé ou blessure
  • Manque de motivation
  • L’âge
  • N’aime pas le sport ou les activités sportives.

Bien que 60 minutes d’activité physique modérée à vigoureuse soient recommandées pour la croissance et le développement des enfants, seuls environ 12 % des enfants (5-12 ans) et 2 % des jeunes (13-17 ans) respectent les directives en matière d’activités sportives et de comportement sédentaire.

Les principaux obstacles auxquels se heurtent les enfants sont les suivants :

  • Le manque de temps
  • Ils n’aiment pas l’activité physique
  • Un budget limité
  • Pas d’accès aux transports.

L’inactivité physique augmente avec l’âge – les personnes de plus de 65 ans sont moins susceptibles d’être physiquement actives.

Dans tous les groupes d’âge (18-65+), les femmes sont moins susceptibles d’être physiquement actives que les hommes.

LES BIENFAITS DES ACTIVITES SPORTIVES SUR LA SANTÉ

S'étirer pour éviter le point de côté

Une activité physique régulière présente de nombreux avantages pour la santé :

CONSEILS POUR ÊTRE PHYSIQUEMENT ACTIF

Voici quelques idées pour intégrer une activité sportive dans votre journée :

  • Changez votre état d’esprit – si vous êtes occupé, considérez le mouvement comme une opportunité et non comme un inconvénient. Par exemple, essayez de marcher ou de faire du vélo plutôt que d’utiliser la voiture, ou prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur.
  • Si vous ne pouvez pas choisir une activité physique, faites une activité que vous aimiez quand vous étiez enfant.
  • Faites de l’exercice avec un ami ou un membre de votre famille.
  • Toute activité physique est préférable à l’absence d’activité physique. Si vous ne pratiquez actuellement aucune activité sportive, commencez par en faire un peu, puis augmentez progressivement jusqu’à atteindre la quantité recommandé
  • Fixez-vous des objectifs pour rester concentré et motivé.
  • Soyez actif la plupart des jours de la semaine, de préférence tous.
  • Si vous avez du mal à trouver du temps, cherchez des moyens d’être actif tout au long de la journée – ne cherchez pas d’excuses pour les tâches ménagères – passer l’aspirateur, jardiner ou laver la voiture peuvent brûler des kilojoules !
  • Réduisez au minimum le temps que vous passez assis pendant de longues périodes – fractionnez-le autant que possible.
  • Recherchez vos options – vous pouvez vous inscrire dans un centre de santé ou de remise en forme ou demander l’aide d’un entraîneur personnel.
  • Faites-vous aider par un coach sportif certifié, un physiothérapeute ou un physiologiste du sport pour établir un programme d’exercices adapté à vos besoins et à votre condition physique.
  • Essayez de ne pas vous trouver d’excuses – vous pouvez vous sentir à plat avant de commencer, mais vous aurez plus d’énergie à la fin.
  • Limitez le temps passé devant un écran pour vous divertir à un maximum de – enfants (2-5 ans) = 1 heure par jour sur une période de 24 heures. Enfants et adolescents (5-17 ans) et adultes = 2 heures par jour.
  • Parents – encouragez les enfants à vivre une expérience positive lorsqu’ils utilisent des appareils à écran. Le temps passé devant un écran peut être sain s’il est équilibré tout au long de la journée par des activités physiques, des activités sociales et des jeux créatifs.

AVANT DE DÉMARRER UNE ACTIVITÉ SPORTIVE

Si vous avez plus de 45 ans (hommes) ou plus de 55 ans (femmes), si vous souffrez d’une maladie préexistante ou si vous n’avez pas fait de sport depuis longtemps, consultez votre médecin avant de commencer un nouveau programme d’exercice.

Pour s’inscrire dans une salle de sport ou dans un club amateur il vous faudra impérativement un certificat médical.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
2 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION