Livraison offerte dès 100€ d’achats !

2 janvier 2022

LES 9 BIENFAITS DU KÉFIR SUR LA SANTÉ

Le kéfir fait fureur dans le milieu de la santé naturelle.

Riche en nutriments et en probiotiques, il est très bénéfique pour la digestion et la santé intestinale.

De nombreuses personnes le considèrent comme plus sain que le yaourt.

Voici 9 bienfaits du kéfir pour la santé, étayés par la recherche.

1. LE KÉFIR EST UNE SOURCE FANTASTIQUE DE NOMBREUX NUTRIMENTS

Le kéfir est une boisson fermentée, traditionnellement fabriquée à partir de lait de vache ou de chèvre.

Il est fabriqué en ajoutant des grains de kéfir au lait. Il ne s’agit pas de grains de céréales, mais de colonies de levures et de bactéries lactiques en forme de grains qui ressemblent à un chou-fleur.

Pendant environ 24 heures, les micro-organismes contenus dans les grains de kéfir se multiplient et font fermenter les sucres du lait, le transformant en kéfir.

Les grains sont ensuite retirés du liquide et peuvent être réutilisés.

En d’autres termes, le kéfir est la boisson, mais les grains de kéfir sont la culture de départ que vous utilisez pour produire la boisson.

Le kéfir est originaire de certaines régions d’Europe de l’Est et d’Asie du Sud-Ouest. Son nom est dérivé du mot turc keyif, qui signifie « se sentir bien » après avoir mangé.

Les bactéries lactiques contenues dans les grains transforment le lactose du lait en acide lactique. Le kéfir a donc le même goût acide que le yaourt, mais sa consistance est plus fine.

Une portion de 175 ml de kéfir pauvre en matières grasses contient :

  • Phosphore : 15 % de l’AQR
  • Riboflavine (B2) : 10 % de l’AQR
  • Magnésium : 3 % de l’AQR

En outre, le kéfir contient environ 100 calories, 7 à 8 grammes de glucides et 3 à 6 grammes de lipides, selon le type de lait utilisé.

Le kéfir contient également une grande variété de composés bioactifs, notamment des acides organiques et des peptides qui contribuent à ses bienfaits pour la santé.

Les versions sans produits laitiers du kéfir peuvent être réalisées avec de l’eau de coco, du lait de coco ou d’autres liquides sucrés. Elles n’auront pas le même profil nutritionnel que le kéfir à base de produits laitiers.

2. LE KÉFIR EST UN PROBIOTIQUE PLUS PUISSANT QUE LE YAOURT

Certains micro-organismes peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé lorsqu’ils sont ingérés.

Connus sous le nom de probiotiques, ces micro-organismes peuvent influencer la santé de nombreuses façons, en facilitant la digestion, la gestion du poids et la santé mentale.

Le yaourt est l’aliment probiotique le plus connu dans l’alimentation occidentale, mais le kéfir est en fait une source beaucoup plus puissante.

Les grains de kéfir contiennent jusqu’à 61 souches de bactéries et de levures, ce qui en fait une source de probiotiques très riche et diversifiée, bien que la diversité puisse varier.

D’autres produits laitiers fermentés sont fabriqués à partir de beaucoup moins de souches et ne contiennent pas de levures.

3. LE KÉFIR A DE PUISSANTES PROPRIÉTÉS ANTIBACTÉRIENNES

Certains probiotiques contenus dans le kéfir sont censés protéger contre les infections.

Il s’agit notamment du probiotique Lactobacillus kefiri, qui est unique au kéfir.

Des études démontrent que ce probiotique peut inhiber la croissance de diverses bactéries nocives, dont la Salmonelle, l’Helicobacter pylori et l’E. coli.

Le kéfiran, un type d’hydrate de carbone présent dans le kéfir, possède également des propriétés antibactériennes.

4. LE KÉFIR PEUT AMÉLIORER LA SANTÉ OSSEUSE ET RÉDUIRE LE RISQUE D’OSTÉOPOROSE

L’ostéoporose se caractérise par la détérioration du tissu osseux et constitue un problème majeur dans les pays occidentaux.

Elle est particulièrement fréquente chez les femmes âgées et augmente considérablement le risque de fractures.

Assurer un apport adéquat en calcium est l’un des moyens les plus efficaces d’améliorer la santé des os et de ralentir la progression de l’ostéoporose.

Le kéfir entier est non seulement une excellente source de calcium, mais aussi de vitamine K2, qui joue un rôle central dans le métabolisme du calcium. Il a été démontré qu’une supplémentation en K2 peut réduire le risque de fractures de 81 %.

Des études animales récentes établissent un lien entre le kéfir et une absorption accrue du calcium dans les cellules osseuses. Cela conduit à une amélioration de la densité osseuse, ce qui devrait aider à prévenir les fractures.

5. LE KÉFIR PEUT PROTÉGER CONTRE LE CANCER

Le cancer est l’une des principales causes de décès dans le monde.

Il survient lorsque des cellules anormales de votre corps se développent de manière incontrôlée, comme dans le cas d’une tumeur.

Les probiotiques contenus dans les produits laitiers fermentés sont censés réduire la croissance des tumeurs en stimulant votre système immunitaire. Il est donc possible que le kéfir puisse combattre le cancer.

Ce rôle protecteur a été démontré dans plusieurs études en éprouvette.

Une étude a révélé que l’extrait de kéfir réduisait le nombre de cellules cancéreuses du sein humain de 56 %, contre seulement 14 % pour l’extrait de yaourt.

Gardez à l’esprit que des études humaines sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions définitives.

6. LES PROBIOTIQUES QU’IL CONTIENT PEUVENT AIDER À RÉSOUDRE DIVERS PROBLÈMES DIGESTIFS

Les probiotiques tels que le kéfir peuvent aider à rétablir l’équilibre des bactéries amies dans votre intestin.

C’est pourquoi ils sont très efficaces pour traiter de nombreuses formes de diarrhée.

De plus, de nombreuses preuves suggèrent que les probiotiques et les aliments probiotiques peuvent soulager de nombreux problèmes digestifs.

Il s’agit notamment du syndrome du côlon irritable (SCI), des ulcères causés par une infection par H. pylori et de bien d’autres.

Pour cette raison, le kéfir peut être utile si vous avez des problèmes de digestion.

7. LE KÉFIR EST PAUVRE EN LACTOSE

Les produits laitiers ordinaires contiennent un sucre naturel appelé lactose.

De nombreuses personnes, notamment les adultes, sont incapables de décomposer et de digérer correctement le lactose. Cet état est appelé intolérance au lactose.

Les bactéries lactiques présentes dans les produits laitiers fermentés – comme le kéfir et le yaourt – transforment le lactose en acide lactique, de sorte que ces aliments sont beaucoup moins riches en lactose que le lait.

Ils contiennent également des enzymes qui peuvent aider à décomposer encore plus le lactose.

Par conséquent, le kéfir est généralement bien toléré par les personnes souffrant d’une intolérance au lactose, du moins par rapport au lait ordinaire.

N’oubliez pas qu’il est possible de préparer un kéfir 100 % sans lactose en utilisant de l’eau de coco, du jus de fruit ou une autre boisson non laitière.

8. LE KÉFIR PEUT AMÉLIORER LES SYMPTÔMES D’ALLERGIE ET D’ASTHME

Les réactions allergiques sont causées par des réponses inflammatoires contre certains aliments ou substances.

Les personnes dont le système immunitaire est trop sensible sont plus sujettes aux allergies, qui peuvent provoquer des troubles comme l’asthme.

Dans les études animales, il a été démontré que le kéfir supprime les réponses inflammatoires liées aux allergies et à l’asthme.

Des études humaines sont nécessaires pour mieux explorer ces effets.

9. LE KÉFIR EST FACILE À PRÉPARER À LA MAISON

Si vous n’êtes pas sûr de la qualité du kéfir acheté en magasin, vous pouvez facilement le préparer à la maison.

Associé à des fruits frais, le kéfir constitue un dessert sain et délicieux.

Les grains de kéfir sont disponibles dans certains magasins d’aliments naturels et supermarchés, ainsi qu’en ligne.

Vous pouvez également trouver de nombreux articles de blog et vidéos qui enseignent la production de kéfir, mais le processus est très simple :

  • Mettez 1 à 2 cuillères à soupe (14-28 grammes) de grains de kéfir dans un petit pot.

bocal. Plus vous en utilisez, plus la culture sera rapide.

  • Ajoutez environ 2 tasses (500 ml) de lait, de préférence biologique ou même

cru. Le lait de vaches nourries à l’herbe est le plus sain. Laissez un espace de 2,5 cm

(2,5 cm) d’espace en haut du pot.

  • Vous pouvez ajouter un peu de crème entière si vous souhaitez un kéfir plus épais.
  • Mettez le couvercle et laissez-le pendant 12 à 36 heures à température ambiante.
  • C’est tout.

Une fois qu’il commence à avoir l’air grumeleux, il est prêt. Après avoir filtré délicatement le liquide, les grains de kéfir originaux sont laissés derrière.

Vous pouvez maintenant mettre les grains dans un nouveau bocal avec du lait, et le processus recommence.

C’est délicieux, nutritif et très durable.

CONCLUSION

Le kéfir est un aliment sain et fermenté dont la consistance est comparable à celle du yaourt à boire.

Ce produit est traditionnellement fabriqué à partir de lait de vache, mais de nombreuses options non laitières sont disponibles.

Des études suggèrent qu’il renforce votre système immunitaire, facilite les problèmes digestifs, améliore la santé des os et peut même combattre le cancer.

Commencez à consommer du kéfir dès aujourd’hui pour profiter pleinement de cette boisson acidulée et savoureuse.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION