27 avril 2022

LEPTINE ET RÉSISTANCE À LA LEPTINE

QU'EST-CE QUE LA LEPTINE ?

La leptine est une hormone que votre tissu adipeux (graisse corporelle) libère et qui aide votre organisme à maintenir durablement un poids normal. Pour ce faire, elle régule la faim en procurant la sensation de satiété (sensation d’être rassasié).

Les hormones sont des substances chimiques qui coordonnent différentes fonctions de votre corps en transmettant des messages par le sang à vos organes, muscles et autres tissus. Ces signaux indiquent à votre corps ce qu’il doit faire et quand le faire.

Les scientifiques ont découvert la leptine en 1994. Ils l’étudient donc toujours pour comprendre tous ses effets.

QUELLE EST LA FONCTION DE LA LEPTINE ?

La principale fonction de la leptine est d’aider à réguler l’équilibre à long terme entre l’apport alimentaire et l’utilisation (la dépense) d’énergie de votre corps. La leptine aide à inhiber (prévenir) la faim et à réguler l’équilibre énergétique afin que votre corps ne déclenche pas une réponse de faim lorsqu’il n’a pas besoin d’énergie (calories).

La leptine agit principalement sur votre tronc cérébral et votre hypothalamus pour réguler la faim et l’équilibre énergétique, bien que vous ayez des récepteurs de leptine dans d’autres parties de votre corps.

La leptine n’affecte pas votre niveau de faim et votre consommation de nourriture d’un repas à l’autre, mais agit plutôt pour modifier la consommation de nourriture et contrôler la dépense énergétique sur une plus longue période afin de vous aider à maintenir votre poids normal.

La leptine a un effet plus profond lorsque vous perdez du poids. À mesure que votre taux de graisse corporelle (tissu adipeux) diminue, votre taux de leptine baisse, ce qui fait croire à votre organisme qu’il est affamé. Cela stimule une faim et un appétit intense et peut conduire à une consommation accrue de nourriture.

Les scientifiques étudient encore la leptine, et ils pensent qu’elle affecte également votre métabolisme, la régulation du système endocrinien et le fonctionnement du système immunitaire.

COMMENT LES NIVEAUX DE LEPTINE SONT-ILS CONTRÔLÉS ?

Votre tissu adipeux blanc (graisse corporelle) fabrique et libère la leptine. Le tissu adipeux blanc est le principal type de graisse de votre corps. Il est situé sous votre peau, autour des organes internes, dans la cavité médiane de vos os. Le tissu adipeux blanc sert d’amortisseur pour diverses parties de votre corps.

La quantité de leptine dans votre sang est directement proportionnelle à la quantité de tissu adipeux de votre corps. En d’autres termes, moins vous avez de graisse corporelle, moins vous avez de leptine, et plus vous avez de graisse corporelle, plus vous avez de leptine.

Le taux de leptine augmente si votre masse graisseuse augmente au fil du temps, et il diminue si votre masse graisseuse diminue au fil du temps.

QUEL TEST PERMET DE MESURER LE TAUX DE LEPTINE ?

Une analyse de sang permet de vérifier la quantité de leptine dans un échantillon de sang prélevé dans une veine de votre bras.

Les prestataires de soins de santé ne testent pas systématiquement le taux de leptine, et le test n’est pas proposé par tous les laboratoires. Les prestataires n’envisagent généralement de prescrire un test de leptine que si une personne est obèse et a une faim persistante, ou si un jeune enfant présente une obésité de classe III.

QUELS SONT LES TAUX NORMAUX DE LEPTINE ?

Les plages de valeurs normales pour les taux de leptine peuvent varier légèrement d’un laboratoire à l’autre. Veillez à consulter l’intervalle des valeurs normales figurant sur votre rapport de laboratoire ou demandez à votre prestataire de soins si vous avez des questions sur vos résultats.

En général, les plages de valeurs normales pour les taux de leptine sont les suivantes :

  • Adultes assignés de sexe féminin à la naissance : 0,5 – 15,2 nanogrammes par millilitre (ng/mL).
  • Adultes assignés à l’homme à la naissance : 0,5 – 12,5 ng/mL.

QUE SE PASSE-T-IL LORSQUE LE TAUX DE LEPTINE EST TROP ÉLEVÉ ?

Comme la quantité de leptine dans le sang est directement proportionnelle à la quantité de tissu adipeux (graisse corporelle), l’obésité entraîne des taux élevés de leptine (hyperleptinémie). Cela peut entraîner un manque de sensibilité à la leptine, une condition connue sous le nom de résistance à la leptine.

Les autres inffections associées à l’hyperleptinémie sont les suivantes :

  • La stéatose hépatique non alcoolique.
  • Le syndrome de Rabson-Mendenhall.
  • Troubles neurodégénératifs.
  • Dépendance alimentaire.

QU'EST-CE QUE LA RÉSISTANCE À LA LEPTINE ?

Si vous avez une résistance à la leptine, votre cerveau ne répond pas comme il le ferait normalement à la leptine. Comme il est constamment stimulé par la leptine, vous n’avez pas la sensation de plénitude ou de satiété. Cela vous pousse à manger davantage, même si votre corps dispose de suffisamment de réserves de graisse.

L’absence apparente de leptine dans la résistance à la leptine fait également passer votre corps en mode famine. Dans un effort pour économiser de l’énergie, votre cerveau diminue vos niveaux d’énergie et vous fait utiliser moins de calories au repos.

La résistance à la leptine contribue donc davantage à l’obésité et entraîne une prise de poids supplémentaire sous la forme d’un stockage des graisses en raison de la stimulation de la faim et de la diminution du métabolisme.

Les scientifiques travaillent actuellement à la mise au point de médicaments capables de traiter la résistance à la leptine.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA RÉSISTANCE À LA LEPTINE ?

La résistance à la leptine se traduit par une diminution de la capacité de la leptine à supprimer l’appétit ou à augmenter l’utilisation de l’énergie par votre corps. Pour cette raison, les principaux symptômes de la résistance à la leptine sont une sensation de faim constante et une augmentation de la consommation de nourriture malgré une quantité adéquate ou excessive de graisse corporelle.

Cependant, plusieurs autres facteurs et conditions peuvent contribuer à ces symptômes, et pas seulement la résistance à la leptine. Les scientifiques en savent toujours plus sur la leptine et pourraient découvrir ultérieurement d’autres symptômes de résistance à la leptine.

QUE SE PASSE-T-IL LORSQUE LES NIVEAUX DE LEPTINE SONT TROP BAS ?

Il est très rare de présenter des taux de leptine inférieurs à la normale (hypoleptinémie). La principale affection associée à un faible taux de leptine est appelée déficience congénitale en leptine. Il s’agit d’une affection génétique congénitale qui empêche le tissu adipeux de produire de la leptine.

Sans leptine, votre organisme pense qu’il n’a pas de graisse corporelle, ce qui déclenche une faim intense et incontrôlée et une consommation de nourriture. Pour cette raison, le déficit congénital en leptine entraîne une obésité de classe III chez les enfants et un retard de la puberté. Elle est également associée aux affections suivantes :

  • Infections bactériennes fréquentes.
  • Hyperinsulinémie (production excessive d’insuline).
  • Maladie du foie gras.
  • Dyslipidémie (déséquilibre des lipides, notamment du cholestérol et des triglycérides).
  • Hypogonadisme hypogonadotrope (faible taux d’hormones sexuelles).

COMMENT AUGMENTER MON TAUX DE LEPTINE ?

Malheureusement, il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire pour augmenter votre taux de leptine afin de diminuer la faim et l’appétit, car votre taux de leptine est directement lié à la quantité de tissu adipeux de votre corps.

Une étude a révélé que les personnes privées de sommeil présentaient des niveaux élevés de ghréline, une hormone qui signale la faim, et des niveaux plus faibles de leptine. Il est important de bénéficier d’une quantité appropriée de sommeil de qualité pour plusieurs raisons, ce qui, dans tous les cas, est bénéfique pour votre santé globale.

Les scientifiques s’intéressent également à la relation entre la leptine et les triglycérides, un type de graisse également connu sous le nom de lipides. Certaines études ont révélé que des triglycérides élevés semblent avoir un impact sur le mode de fonctionnement de la leptine, mais ces études sont controversées. Si certains scientifiques pensent qu’un régime visant à réduire les triglycérides pourrait contribuer à augmenter le taux de leptine, d’autres scientifiques ne sont pas d’accord.

QUELS ALIMENTS SONT RICHES EN LEPTINE

La leptine étant une hormone fabriquée par votre organisme et non un nutriment (comme la vitamine C ou les protéines), aucun aliment ne contient de leptine.

CONCLUSION

La leptine étant une découverte relativement récente, les scientifiques s’efforcent encore d’en apprendre davantage à son sujet, notamment sur son incidence sur l’obésité et la perte de poids. Le rôle de la leptine dans le déclenchement du mode de famine de votre corps lorsque votre graisse corporelle diminue peut rendre difficile la perte de poids. Si votre poids vous préoccupe ou si vous souhaitez obtenir des conseils pour perdre du poids de manière saine et durable, parlez-en à votre médecin, un diététicien ou envisagez de consulter un endocrinologue spécialisé dans les hormones, qui pourra vous proposer des programmes de gestion du poids.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION