1 mars 2022

LE YIN-YANG DANS LA MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

Tout comme le rationalisme est à la base de la médecine occidentale, la philosophie taoïste du yin-yang est à la base de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Bien que de nombreuses personnes aient entendu le terme yin-yang ou connaissent son célèbre symbole, peu comprennent ce qu’est vraiment le yin-yang.

Dans la philosophie chinoise, le Yin-yang, qui se traduit par “sombre-brillant”, décrit la notion selon laquelle tout dans la nature est constitué de deux phases ou énergies paradoxales.

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), le concept du Yin et du Yang sert de base à la compréhension de la santé, ainsi qu’au diagnostic et au traitement des maladies. Le Yin et le Yang sont mentionnés pour la première fois dans le I Ching (Livre des changements), qui a été écrit vers 700 avant Jésus-Christ. Selon ce livre, tous les phénomènes sont composés de deux forces opposées, mais mutuellement interconnectées, connues sous le nom de yin et de yang.

La double relation du Yin et du Yang démontre que tout dans l’univers existe en tant qu’éléments connectés et complémentaires, mais opposés. Le tableau ci-dessous illustre plusieurs de ces relations.

Pour mieux comprendre les concepts du Yin et du Yang, il est utile de connaître leurs quatre aspects. Les quatre aspects décrivent la relation entre le Yin et le Yang. Le Yin et le Yang sont simultanément :

1. Opposés

Le Yin et le Yang sont opposés. Une relation yin et yang courante est le jour et la nuit. Bien qu’opposés, ils ne peuvent être compris que comme une relation. Par exemple, l’obscurité est relative au Ying, tandis que le Yang est relatif à la lumière. L’équilibre entre les deux est toujours en train de changer et de progresser de manière cyclique.

2. Interdépendance

Bien qu’opposés, le Yin et le Yang sont interdépendants. L’un ne peut exister sans l’autre. Le Yin et le Yang sont mutuellement dépendants l’un de l’autre. L’un ne peut exister sans l’autre. Tout ce qui a du yin, doit avoir du yang, et vice versa.

3. Mutuellement transformables

Le yin et le yang sont en constante évolution et s’influencent mutuellement. Si l’un change, l’autre suit. La nature, par définition, ne peut être statique. Dès qu’un état de Yin total est atteint, le Yang commence à croître. Par exemple : il n’y a pas de jour sans nuit.

4. Consumation mutuelle

Le Yin et le Yang sont naturellement équilibrés, mais ils changent continuellement. Ce changement est généralement harmonieux, mais il peut devenir déséquilibré. 

LES QUATRES ÉTATS DE DÉSÉQUILIBRE

Il existe quatre états de déséquilibre possibles :

  1. Excès de Yin 
  1. Excès de Yang 
  1. Déficit de Yin 
  1. Déficit de Yang

En ce qui concerne le corps humain, le yin est associé aux parties inférieures du corps, tandis que le yang est associé à la partie supérieure du corps et au dos. Étant donné l’interconnexion du yin et du yang, les maladies ne sont pas considérées comme des entités distinctes du corps, mais plutôt comme des états de déséquilibre du yin et du yang.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, cette interconnexion est comprise comme un groupe de quatre opposés, connus collectivement sous le nom des huit principes. Le tableau ci-dessous montre la relation inverse du yin et du yang.

Le yin et le yang sont en constante évolution. Si l’un d’eux est déséquilibré dans le corps, la maladie survient. Par exemple, le yin étant froid, un excès de yin peut provoquer des maladies telles que l’insomnie et la bouche sèche. À l’inverse, une déficience en yang peut entraîner des membres froids et un teint maladif. Une bonne santé est donc maintenue en équilibrant le yin et le yang.

Si les changements de yin et de yang peuvent sembler aléatoires, ils suivent en réalité un schéma connu sous le nom de Xu Xing ou les cinq phases, qui montre comment et quand le yin se transforme en yang et vice versa. Typiquement, le Xu Xing est utilisé pour décrire le changement des saisons et des états des éléments. Par exemple, le printemps donne naissance au début de l’été, qui se transforme en fin d’été, qui devient ensuite l’automne, puis l’hiver, puis à nouveau le printemps.

En ce qui concerne le corps humain, les organes suivent un schéma Wu-Xing similaire, appelé Zang-Fu. Zang fait référence aux organes qui sont de nature yin. Il s’agit du péricarde, du cœur, du foie, de la rate, des poumons et des reins. Fu fait référence aux organes qui sont yang. Il s’agit de l’intestin grêle, du gros intestin, de la vésicule biliaire, de la vessie et de l’estomac. Chaque zang a un fu, et chaque paire zang-fu correspond à l’une des cinq phases. Le schéma ci-dessous explique mieux cette relation.

Le tableau ci-dessous montre les relations analogues entre les organes Xu Xing et Zang-fu.

Le but des organes Zang-fu est de produire les cinq substances vitales, qui sont les cinq éléments constitutifs de la vie : Qi, Xue (sang), Jinye (fluides corporels), Jing (essence) et Shen (esprit).

Les substances vitales seront décrites plus en détail dans un prochain article. Pour l’instant, l’important est de démontrer comment le concept de yin-yang sert de fondement philosophique à la médecine traditionnelle chinoise. Tout comme l’acupuncture les bienfaits médecine chinoise ne sont plus à démontrés et sont parfaitement complémentaires de notre médecine moderne occidentale.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION