11 novembre 2021

CRISE CARDIAQUE : SYMPTÔMES, RISQUES ET RETABLISSEMENT

QU’EST-CE QU’UNE CRISE CARDIAQUE ?

Une crise cardiaque, également appelée infarctus du myocarde, survient lorsqu’une partie du muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment de sang.

Plus le temps passe sans traitement pour rétablir le flux sanguin, plus les lésions du muscle cardiaque s’aggravent.

La maladie coronarienne est la principale cause de crise cardiaque. Une cause moins fréquente est un spasme grave, ou contraction soudaine, d’une artère coronaire qui peut arrêter la circulation sanguine vers le muscle cardiaque.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA CRISE CARDIAQUE ?

Les principaux symptômes d’une crise cardiaque sont :

  • Une douleur ou une gêne au niveau de la poitrine. La plupart des crises cardiaques se traduisent par une gêne au centre ou sur le côté gauche de la poitrine qui dure plus de quelques minutes ou qui disparaît et revient. – La gêne peut être ressentie comme une pression inconfortable, un serrement, une sensation de douleur.
  • Une sensation de faiblesse, d’étourdissement ou d’évanouissement. Vous pouvez également avoir des sueurs froides.
  • Douleur ou gêne dans la mâchoire, le cou ou le dos.
  • Douleur ou gêne dans un bras ou une épaule ou les deux.
  • Essoufflement. Il s’accompagne souvent d’une gêne thoracique, mais l’essoufflement peut aussi survenir avant la gêne thoracique.

Les autres symptômes d’une crise cardiaque peuvent être une fatigue inhabituelle ou inexpliquée, des nausées ou des vomissements. Les femmes sont plus susceptibles de présenter ces autres symptômes.

APPELEZ LE 15 (SAMU) SI VOUS REMARQUEZ LES SYMPTÔMES D’UNE CRISE CARDIAQUE

Si vous remarquez les symptômes d’une crise cardiaque chez vous ou chez quelqu’un d’autre, appelez immédiatement le 15. Plus vite vous vous rendrez aux urgences, plus vite vous pourrez recevoir un traitement pour réduire l’étendue des lésions du muscle cardiaque. À l’hôpital, les professionnels de la santé peuvent effectuer des tests pour déterminer si une crise cardiaque est en cours et décider du meilleur traitement.

Dans certains cas, une crise cardiaque nécessite une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) ou un électrochoc (défibrillation) sur le cœur pour le faire fonctionner à nouveau. Les personnes formées à la réanimation cardio-pulmonaire ou à l’utilisation d’un défibrillateur peuvent être en mesure d’aider jusqu’à l’arrivée du personnel médical d’urgence.

N’oubliez pas que les chances de survivre à une crise cardiaque sont meilleures si le traitement d’urgence commence plus tôt.

QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE DE CRISE CARDIAQUE ?

Plusieurs problèmes de santé, votre mode de vie, votre âge et vos antécédents familiaux peuvent augmenter votre risque de maladie cardiaque et de crise cardiaque. Ce sont les facteurs de risque. Environ la moitié des Français présentent au moins l’un des trois principaux facteurs de risque de maladie cardiaque : l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le tabagisme.

Certains facteurs de risque ne peuvent être contrôlés, comme votre âge ou vos antécédents familiaux. Certains facteurs de risque ne peuvent être contrôlés, comme l’âge ou les antécédents familiaux. Mais vous pouvez prendre des mesures pour réduire votre risque en modifiant les facteurs que vous pouvez contrôler.

QUELS SONT LES PROBLÈMES DE SANTÉ QUI AUGMENTENT LE RISQUE DE CRISE CARDIAQUE ?

L'hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est un facteur de risque majeur de maladie cardiaque. Il s’agit d’un état pathologique qui survient lorsque la pression du sang dans vos artères et autres vaisseaux sanguins est trop élevée. Si elle n’est pas contrôlée, l’hypertension peut affecter votre cœur et d’autres organes importants de votre corps, notamment vos reins et votre cerveau.

L’hypertension artérielle est souvent appelée “tueur silencieux” car elle ne présente généralement aucun symptôme. La seule façon de savoir si vous souffrez d’hypertension est de mesurer votre tension artérielle. Vous pouvez abaisser votre tension artérielle en modifiant votre mode de vie ou en prenant des médicaments pour réduire votre risque de maladie cardiaque et de crise cardiaque. En savoir plus sur la pression artérielle.

Des taux de cholestérol sanguin malsains

Le cholestérol est une substance cireuse, semblable à une graisse, fabriquée par le foie ou présente dans certains aliments. Le foie en produit suffisamment pour répondre aux besoins de l’organisme, mais les aliments que nous consommons nous apportent souvent plus de cholestérol.

Si nous absorbons plus de cholestérol que l’organisme ne peut en utiliser, le cholestérol supplémentaire peut s’accumuler dans les parois des artères, y compris celles du cœur. Cela entraîne un rétrécissement des artères et peut diminuer le flux sanguin vers le cœur, le cerveau, les reins et d’autres parties du corps.

Il existe deux principaux types de cholestérol sanguin : Le cholestérol LDL (lipoprotéines de basse densité), qui est considéré comme le “mauvais” cholestérol car il peut provoquer l’accumulation de plaques dans les artères, et le cholestérol HDL (lipoprotéines de haute densité), qui est considéré comme le “bon” cholestérol car des taux élevés offrent une certaine protection contre les maladies cardiaques.

L’hypercholestérolémie ne présente généralement aucun signe ni symptôme. La seule façon de savoir si vous souffrez d’hypercholestérolémie est de faire vérifier votre taux de cholestérol. Votre équipe soignante peut effectuer un simple test sanguin, appelé “profil lipidique”, pour mesurer votre taux de cholestérol. En savoir plus sur la façon de faire contrôler votre cholestérol.

Le diabète

Votre organisme a besoin de glucose (sucre) pour produire de l’énergie. L’insuline est une hormone produite par le pancréas qui aide à faire passer le glucose des aliments que vous mangez aux cellules de votre corps pour qu’elles en tirent de l’énergie. Si vous êtes diabétique, votre organisme ne produit pas assez d’insuline, ne peut pas utiliser sa propre insuline aussi bien qu’il le devrait, ou les deux.

Le diabète entraîne une accumulation de sucre dans le sang. Le risque de décès par maladie cardiaque est plus élevé chez les adultes diabétiques que chez les adultes non diabétiques. Discutez avec votre médecin des moyens de prévenir ou de gérer le diabète et de contrôler les autres facteurs de risque.

L'obésité

L’obésité est un excès de graisse corporelle. L’obésité est liée à une augmentation des taux de “mauvais” cholestérol et de triglycérides et à une diminution des taux de “bon” cholestérol. L’obésité peut entraîner l’hypertension artérielle et le diabète, ainsi que des maladies cardiaques. Discutez avec votre coach sportif ou avec une nutritionniste d’un plan pour ramener votre poids à un niveau sain.

QUELS SONT LES PROBLÈMES DE SANTÉ QUI AUGMENTENT LE RISQUE DE CRISE CARDIAQUE ?

Votre mode de vie peut augmenter votre risque de maladie cardiaque.

Une alimentation riche en graisses saturées, en graisses trans et en cholestérol a été associée aux maladies cardiaques et aux affections connexes, comme l’athérosclérose. De même, une alimentation trop riche en sel (sodium) peut augmenter la pression artérielle.

Un manque d’activité physique peut entraîner des maladies cardiaques. Il peut également augmenter les risques de souffrir d’autres maladies qui sont des facteurs de risque, notamment l’obésité, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le diabète. Une activité physique régulière peut réduire le risque de maladie cardiaque.

La consommation excessive d’alcool peut augmenter les niveaux de pression artérielle et le risque de maladie cardiaque. Elle augmente également les niveaux de triglycérides, une substance grasse dans le sang qui peut accroître le risque de maladie cardiaque.

Les femmes ne devraient pas boire plus d’un verre par jour.

Les hommes ne devraient pas boire plus de deux verres par jour.

Le tabagisme augmente le risque de maladie cardiaque et de crise cardiaque :

Le tabagisme peut endommager le cœur et les vaisseaux sanguins, ce qui augmente le risque de maladies cardiaques telles que l’athérosclérose et la crise cardiaque.

La nicotine augmente la pression artérielle.

Le monoxyde de carbone de la fumée de cigarette réduit la quantité d’oxygène que votre sang peut transporter.

L’exposition à la fumée secondaire peut également augmenter le risque de maladie cardiaque, même pour les non-fumeurs.

COMMENT LA GÉNÉTIQUE ET LES ANTÉCÉDENTS FAMILIAUX INFLUENT-ILS SUR LE RISQUE DE MALADIE CARDIAQUE ?

Lorsque les membres d’une famille transmettent des caractéristiques d’une génération à l’autre par le biais des gènes, ce processus est appelé hérédité.

Les facteurs génétiques jouent probablement un certain rôle dans l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques et d’autres affections connexes. Cependant, il est également probable que les personnes ayant des antécédents familiaux de maladies cardiaques partagent des environnements communs et d’autres facteurs susceptibles d’accroître leur risque.

Le risque de maladie cardiaque peut augmenter encore plus lorsque l’hérédité se combine à des choix de vie malsains, comme fumer des cigarettes et avoir une alimentation malsaine.

L'ÂGE ET LE SEXE ONT-ILS UNE INCIDENCE SUR LE RISQUE DE CRISE CARDIAQUE ?

Les maladies cardiaques sont la première cause de mortalité chez les hommes et les femmes. Les maladies cardiaques peuvent survenir à tout âge, mais le risque augmente avec l’âge.

L’ORIGINE ETHNIQUE INFLUE-ELLE SUR LE RISQUE DE CRISE CARDIAQUE ?

Les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux peuvent toucher n’importe qui, mais certains groupes sont plus susceptibles de présenter des pathologies qui augmentent le risque de maladie cardiovasculaire.

Les maladies cardiaques sont la principale cause de décès chez les personnes appartenant à la plupart des groupes raciaux et ethniques. Le risque peut-être légèrement supérieur au sein de la population Afro-Antillaise.

QUE PUIS-JE FAIRE POUR ME RÉTABLIR APRÈS UNE CRISE CARDIAQUE ?

Si vous avez eu une crise cardiaque, votre cœur peut être endommagé. Cela peut affecter le rythme de votre cœur et sa capacité à pomper le sang vers le reste du corps. Vous risquez également de subir une autre crise cardiaque ou de contracter des affections telles qu’un accident vasculaire cérébral, des troubles rénaux et une artériopathie périphérique (MAP).

Les mesures suivantes permettent de réduire les risques de problèmes de santé futurs après une crise cardiaque :

  • Activité physique – Discutez avec votre équipe soignante des choses que vous faites chaque jour dans votre vie et votre travail. Votre médecin peut vous demander de limiter votre travail, vos déplacements ou votre activité sexuelle pendant un certain temps après une crise cardiaque.
  • Modifications du mode de vie – Adopter un régime alimentaire plus sain, augmenter l’activité physique, arrêter de fumer et gérer le stress – en plus de prendre les médicaments prescrits – peut contribuer à améliorer votre santé cardiaque et votre qualité de vie. Demandez à votre équipe soignante si vous pouvez participer à un programme de réadaptation cardiaque pour vous aider à modifier votre mode de vie.
  • Réadaptation cardiaque – La réadaptation cardiaque est un programme important pour toute personne se remettant d’une crise cardiaque, d’une insuffisance cardiaque ou d’un autre problème cardiaque ayant nécessité une intervention chirurgicale ou des soins médicaux. La réadaptation cardiaque est un programme supervisé qui comprend les éléments suivants

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
3 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES