5 avril 2022

COMMENT SOIGNER LE MAL DE GORGE

Un mal de gorge est une douleur, un grattage ou une irritation de la gorge qui s’aggrave souvent lorsque vous avalez. La cause la plus fréquente d’un mal de gorge (pharyngite) est une infection virale, comme un rhume ou une grippe. Un mal de gorge causé par un virus se résorbe de lui-même.

L’angine streptococcique (infection streptococcique), un type moins courant de mal de gorge causé par une bactérie, nécessite un traitement par antibiotiques pour prévenir les complications. D’autres causes moins courantes de maux de gorge peuvent nécessiter un traitement plus complexe.

SYMPTÔMES

Les symptômes d’un mal de gorge peuvent varier en fonction de la cause. Les signes et symptômes peuvent inclure :

  • Une douleur ou une sensation de grattage dans la gorge
  • Douleur qui s’aggrave en avalant ou en parlant
  • Difficulté à avaler
  • Glandes douloureuses et gonflées dans le cou ou la mâchoire
  • Des amygdales rouges et gonflées
  • Taches blanches ou pus sur les amygdales
  • Une voix rauque ou étouffée

Les infections provoquant un mal de gorge peuvent entraîner d’autres signes et symptômes, notamment :

  • Fièvre 
  • Toux 
  • Écoulement nasal 
  • Éternuements 
  • Douleurs corporelles 
  • Maux de tête

Quand consulter un médecin

Emmenez votre enfant chez un médecin si son mal de gorge ne disparaît pas avec le premier verre du matin, recommandent les pédiatres.

Obtenez des soins immédiats si votre enfant présente des signes et des symptômes graves tels que :

  • Difficulté à respirer
  • Difficulté à avaler
  • Bave inhabituelle, ce qui pourrait indiquer une incapacité à avaler.

Si vous êtes un adulte, consultez votre médecin si vous avez un mal de gorge et l’un des problèmes associés suivants :

  • Un mal de gorge sévère ou qui dure plus d’une semaine
  • Difficulté à avaler
  • Difficulté à respirer
  • Difficulté à ouvrir la bouche
  • Maux d’oreille
  • Éruption cutanée
  • Fièvre supérieure à 38,5°C
  • Présence de sang dans la salive ou les mucosités
  • Maux de gorge récurrents
  • Une bosse dans le cou
  • Un enrouement qui dure plus de deux semaines
  • Gonflement du cou ou du visage

CAUSES

Les virus à l’origine du rhume et de la grippe sont également responsables de la plupart des maux de gorge. Les infections bactériennes sont plus rarement à l’origine des maux de gorge.

Infections virales

Parmi les maladies virales qui provoquent un mal de gorge, citons :

  • Le rhume
  • La grippe (influenza)
  • Mononucléose 
  • Rougeole 
  • Varicelle 
  • Coronavirus (COVID-19)
  • Croup – une maladie infantile courante caractérisée par une toux rauque et aboyante.

Infections bactériennes

De nombreuses infections bactériennes peuvent provoquer un mal de gorge. La plus courante est le Streptococcus pyogenes (streptocoque du groupe A) qui provoque l’angine streptococcique.

Autres causes

Les autres causes de maux de gorge sont les suivantes :

Allergies

Les allergies aux squames d’animaux, aux moisissures, à la poussière et au pollen peuvent provoquer un mal de gorge. Le problème peut être compliqué par un écoulement postnasal, qui peut irriter et enflammer la gorge.

Sécheresse

L’air intérieur sec peut rendre votre gorge rugueuse et irritée. Le fait de respirer par la bouche – souvent en raison d’une congestion nasale chronique – peut également provoquer une gorge sèche et douloureuse.

Irritants

La pollution de l’air extérieur et la pollution intérieure, comme la fumée de tabac ou les produits chimiques, peuvent provoquer un mal de gorge chronique. Mâcher du tabac, boire de l’alcool et manger des aliments épicés peut également irriter votre gorge.

Effort musculaire

Vous pouvez solliciter les muscles de votre gorge en criant, en parlant fort ou en parlant pendant de longues périodes sans repos.

Reflux gastro-œsophagien (RGO)

Le RGO est un trouble du système digestif dans lequel les acides de l’estomac remontent dans le tube alimentaire (œsophage).

Les autres signes ou symptômes peuvent être des brûlures d’estomac, un enrouement, une régurgitation du contenu de l’estomac et la sensation d’une boule dans la gorge.

Infection par le VIH

Un mal de gorge et d’autres symptômes semblables à ceux de la grippe apparaissent parfois rapidement après une infection par le VIH.

De même, une personne séropositive peut avoir un mal de gorge chronique ou récurrent dû à une infection fongique appelée muguet buccal ou à une infection virale appelée cytomégalovirus (CMV), qui peut être grave chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Tumeurs

Les tumeurs cancéreuses de la gorge, de la langue ou du larynx peuvent provoquer un mal de gorge. D’autres signes ou symptômes peuvent inclure un enrouement, une difficulté à avaler, une respiration bruyante, une bosse dans le cou et du sang dans la salive ou le flegme.

Dans de rares cas, une zone de tissu infectée (abcès) dans la gorge ou un gonflement du petit “couvercle” de cartilage qui recouvre la trachée (épiglottite) peuvent provoquer un mal de gorge. Les deux peuvent bloquer les voies respiratoires, créant ainsi une urgence médicale.

FACTEURS DE RISQUE

Bien que tout le monde puisse souffrir d’un mal de gorge, certains facteurs vous rendent plus vulnérable, notamment :

  • L’âge. Les enfants et les adolescents sont les plus susceptibles de développer des maux de gorge. Les enfants âgés de 3 à 15 ans sont également plus susceptibles d’avoir une angine streptococcique, l’infection bactérienne la plus courante associée à un mal de gorge.
  • L’exposition à la fumée de tabac. Le tabagisme et la fumée secondaire peuvent irriter la gorge. L’utilisation de produits du tabac augmente également le risque de cancers de la bouche, de la gorge et du larynx. 
  • Les allergies. Les allergies saisonnières ou les réactions allergiques permanentes à la poussière, aux moisissures ou aux squames d’animaux domestiques augmentent le risque de développer un mal de gorge. 
  • L’exposition à des irritants chimiques. Les particules dans l’air provenant de la combustion de combustibles fossiles et les produits chimiques ménagers courants peuvent provoquer une irritation de la gorge. 
  • Infections chroniques ou fréquentes des sinus. Les écoulements nasaux peuvent irriter la gorge ou propager une infection. 
  • La promiscuité. Les infections virales et bactériennes se propagent facilement partout où les gens se rassemblent, que ce soit dans les garderies, les salles de classe, les bureaux ou les avions. 

PRÉVENTION

La meilleure façon de prévenir les maux de gorge est d’éviter les germes qui les provoquent et de pratiquer une bonne hygiène. Suivez ces conseils et apprenez à votre enfant à faire de même :

  • Lavez-vous les mains soigneusement et fréquemment pendant au moins 20 secondes, surtout après être allé aux toilettes, avant et après avoir mangé, et après avoir éternué ou toussé.
  • Évitez de vous toucher le visage. Évitez de toucher vos yeux, votre nez ou votre bouche. 
  • Évitez de partager la nourriture, les verres à boire ou les ustensiles. 
  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir en papier et jetez-le, puis lavez-vous les mains. Si nécessaire, éternuez dans votre coude. 
  • Utilisez des désinfectants pour les mains à base d’alcool comme alternative au lavage des mains lorsque vous ne disposez pas d’eau et de savon. 
  • Évitez de toucher les téléphones publics ou les fontaines à eau avec votre bouche. 
  • Nettoyez et désinfectez régulièrement les téléphones, les poignées de porte, les interrupteurs, les télécommandes et les claviers d’ordinateur. Lorsque vous voyagez, nettoyez les téléphones, les interrupteurs et les télécommandes dans votre chambre d’hôtel. 
  • Évitez les contacts étroits avec les personnes malades ou présentant des symptômes.

DIAGNOSTIC

Votre médecin ou celui de votre enfant peut examiner les symptômes et les antécédents médicaux. Il pourra procéder à un examen physique comprenant les éléments suivants :

  • L’utilisation d’un instrument lumineux pour regarder la gorge, et probablement les oreilles et les voies nasales.
  • Palper délicatement le cou pour vérifier si des glandes (ganglions lymphatiques) sont enflées
  • Écouter votre respiration ou celle de votre enfant à l’aide d’un stéthoscope.

Prélèvement de gorge

Dans de nombreux cas, les médecins utilisent un test simple pour détecter la bactérie streptocoque, responsable de l’angine streptococcique. Le médecin frotte un écouvillon stérile sur le fond de la gorge pour obtenir un échantillon de sécrétions et envoie l’échantillon à un laboratoire pour analyse. De nombreuses cliniques sont équipées d’un laboratoire qui peut obtenir un résultat pour un test antigénique rapide en quelques minutes. Cependant, un deuxième test, souvent plus fiable, appelé culture de gorge, est parfois envoyé à un laboratoire qui renvoie les résultats dans les 24 à 48 heures.

Les tests antigéniques rapides ne sont pas aussi sensibles, mais ils permettent de détecter rapidement la bactérie streptocoque. Pour cette raison, le médecin peut envoyer une culture de gorge à un laboratoire pour tester l’angine streptococcique si le test antigène revient négatif.

Dans certains cas, les médecins peuvent utiliser un test moléculaire pour détecter les bactéries streptococciques. Dans ce test, le médecin passe un écouvillon stérile sur le fond de la gorge pour obtenir un échantillon de sécrétions. L’échantillon est testé dans un laboratoire. Votre médecin ou celui de votre enfant peut obtenir des résultats précis en quelques minutes.

TRAITEMENT

Un mal de gorge causé par une infection virale dure habituellement cinq à sept jours et ne nécessite généralement pas de traitement médical. Les antibiotiques n’aident pas à traiter une infection virale.

Pour soulager la douleur et la fièvre, de nombreuses personnes se tournent vers l’acétaminophène (Tylenol etc…) ou d’autres analgésiques légers.

Envisagez de donner à votre enfant des analgésiques en vente libre conçus pour les nourrissons ou les enfants, comme l’acétaminophène (Tylenol pour enfants etc…) ou l’ibuprofène (Advil pour enfants etc…), pour soulager les symptômes.

Ne donnez jamais d’aspirine aux enfants ou aux adolescents, car elle a été associée au syndrome de Reye, une maladie rare mais potentiellement mortelle qui provoque un gonflement du foie et du cerveau.

Traiter les infections bactériennes

Si votre mal de gorge ou celui de votre enfant est causé par une infection bactérienne, votre médecin ou votre pédiatre vous prescrira des antibiotiques.

Vous ou votre enfant devez prendre le traitement complet d’antibiotiques tel que prescrit, même si les symptômes ont disparu. Si vous ne prenez pas tous les médicaments comme indiqué, l’infection peut s’aggraver ou se propager à d’autres parties du corps.

Le fait de ne pas suivre le traitement complet d’antibiotiques pour soigner l’angine streptococcique peut augmenter le risque de rhumatisme articulaire aigu ou d’inflammation grave des reins chez l’enfant.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien ce qu’il faut faire si vous oubliez une dose.

Autres traitements

Si un mal de gorge est le symptôme d’une affection autre qu’une infection virale ou bactérienne, d’autres traitements seront probablement envisagés en fonction du diagnostic.

MODE DE VIE ET REMÈDES MAISON

Quelle que soit la cause de votre mal de gorge, ces stratégies de soins à domicile peuvent vous aider à soulager vos symptômes ou ceux de votre enfant :

  • Essayez des aliments et des boissons réconfortants. Les liquides chauds – bouillon, thé sans caféine ou eau chaude avec du miel – et les friandises froides comme les sucettes glacées peuvent soulager le mal de gorge. Ne donnez pas de miel aux enfants de moins d’un an. 
  • Se gargariser avec de l’eau salée. Un gargarisme à l’eau salée composé de 1/4 à 1/2 cuillère à café (1250 à 2500 milligrammes) de sel de table dans 120 à 240 millilitres) d’eau chaude peut aider à soulager un mal de gorge. Les enfants de plus de 6 ans et les adultes peuvent se gargariser avec la solution, puis la recracher. 
  • Humidifiez l’air. Utilisez un humidificateur d’air froid pour éliminer l’air sec qui peut irriter davantage un mal de gorge, en veillant à nettoyer régulièrement l’humidificateur pour éviter la prolifération de moisissures ou de bactéries. Vous pouvez aussi vous asseoir pendant plusieurs minutes dans une salle de bain à vapeur. 
  • Pensez aux pastilles ou aux bonbons durs. Les deux peuvent soulager un mal de gorge, mais ne les donnez pas aux enfants de moins de 4 ans en raison du risque d’étouffement. 
  • Évitez les irritants. Gardez votre maison exempte de fumée de cigarette et de produits de nettoyage qui peuvent irriter la gorge. 
  • Restez chez vous jusqu’à ce que vous ne soyez plus malade. Vous éviterez ainsi que d’autres personnes n’attrapent un rhume ou un autre virus.

MÉDECINE ALTERNATIVE

Bien que plusieurs traitements alternatifs soient couramment utilisés pour soulager un mal de gorge, les preuves de leur efficacité sont limitées. Si vous ou votre enfant avez besoin d’un antibiotique pour une infection bactérienne, ne vous fiez pas uniquement aux traitements alternatifs.

Consultez votre médecin avant d’utiliser des remèdes à base de plantes, car ils peuvent interagir avec des médicaments délivrés sur ordonnance et peuvent être dangereux pour les enfants, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes souffrant de certains problèmes de santé.

Les produits à base de plantes ou les produits alternatifs pour le mal de gorge sont souvent présentés sous forme de thés, de sprays ou de pastilles. Les remèdes alternatifs courants comprennent :

  • L’orme glauque
  • La racine de réglisse
  • La racine de guimauve

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION