28 mars 2022

COMMENT LA DOPAMINE AFFECTE-T-ELLE LE CORPS ?

Vous avez peut-être entendu dire que la dopamine est le neurotransmetteur du “bien-être“. C’est le cas à bien des égards.

La dopamine est fortement associée au plaisir et à la récompense. Bien sûr, ce n’est pas aussi simple que cela. En fait, cette substance chimique complexe est bien plus que cela.

La dopamine est impliquée dans le fonctionnement neurologique et physiologique. C’est un facteur contribuant à la fonction motrice, à l’humeur et même à notre prise de décision. Elle est également associée à certains troubles du mouvement et troubles psychiatriques.

Nous examinons les nombreux rôles de la dopamine et les signes indiquant que vos niveaux de dopamine sont faibles.

QU'EST-CE QUE LA DOPAMINE ?

La dopamine est un neurotransmetteur fabriqué dans le cerveau. En gros, elle agit comme un messager chimique entre les neurones.

La dopamine est libérée lorsque votre cerveau attend une récompense.

Lorsque vous associez une certaine activité au plaisir, la simple anticipation peut suffire à augmenter le taux de dopamine. Il peut s’agir d’un certain aliment, de sexe, de shopping ou de tout ce que vous aimez.

Par exemple, supposons que votre cheat meal préféré soit un menu Big Mac avec frites et sodas. Votre cerveau peut augmenter la dopamine lorsque vous sentez la bonne odeur de fritures à peine poussé la porte du McDonald. Lorsque vous les mangez, l’afflux de dopamine renforce cette envie et vous incite à la satisfaire à l’avenir.

C’est un cycle de motivation, de récompense et de renforcement.

Imaginez maintenant que vous ayez eu envie de bonbons toute la journée, mais que vos collègues les aient engloutis alors que vous étiez distrait par une conférence téléphonique. Votre déception pourrait faire baisser votre taux de dopamine et assombrir votre humeur. Elle peut aussi intensifier votre envie de bonbons. Maintenant, vous les voulez encore plus.

En dehors de sa fonction de “bien-être”, la dopamine est impliquée dans de nombreuses fonctions corporelles. Parmi celles-ci, citons :

  • Les fonctions exécutives
  • Humeur et émotions
  • Contrôle moteur
  • Traitement de la douleur
  • Le plaisir et le comportement de recherche de récompense

N’oubliez pas que la dopamine n’agit pas seule. Elle travaille avec d’autres neurotransmetteurs et hormones, comme la sérotonine et l’adrénaline.

Toute une série de facteurs environnementaux influent également sur votre bien-être physique et psychologique.

COMMENT LA DOPAMINE VOUS FAIT-ELLE SENTIR ?

Une bonne quantité de dopamine va généralement de pair avec une bonne humeur. Elle est idéale pour l’apprentissage, la planification et la productivité.

La dopamine contribue aux sentiments de :

  • Vigilance
  • Concentration
  • Motivation
  • Bonheur

Un afflux de dopamine peut produire un sentiment temporaire d’euphorie.

POUVEZ-VOUS SAVOIR SI VOUS AVEZ UNE DÉFICIENCE EN DOPAMINE ?

Un faible taux de dopamine est l’une des raisons pour lesquelles vous n’êtes pas toujours de bonne humeur. Vous pouvez avoir :

  • Une baisse de la vigilance
  • Des difficultés de concentration
  • Moins de motivation et d’enthousiasme
  • Des difficultés de mouvement

Le manque de sommeil peut faire baisser le taux de dopamine

Le manque de dopamine peut vous rendre somnolent – mais ne pas dormir peut aussi faire baisser votre dopamine.

Une petite étude de 2012 suggère que le manque de sommeil peut entraîner une réduction notable de la disponibilité des récepteurs de la dopamine le matin.

Conditions associées à de faibles niveaux de dopamine

Certaines conditions qui peuvent être associées à un faible taux de dopamine sont :

Maladie de Parkinson : les symptômes comprennent des tremblements, un ralentissement des mouvements et parfois une psychose.

Dépression : les symptômes comprennent la tristesse, les troubles du sommeil et les changements cognitifs.

Le syndrome de déficience du transporteur de la dopamine : également connu sous le nom de parkinsonisme-dystonie infantile, cette affection provoque des anomalies du mouvement similaires à celles de la maladie de Parkinson.

QUE SE PASSE-T-IL LORSQUE L'ON A TROP DE DOPAMINE ?

Des niveaux très élevés de dopamine peuvent vous donner l’impression d’être au sommet du monde, du moins pendant un certain temps. Elle peut aussi vous faire passer à la vitesse supérieure.

En excès, elle peut être un facteur contribuant à :

  • La manie
  • Hallucinations
  • Délires

Un excès de dopamine peut jouer un rôle dans :

  • La dépendance
  • La schizophrénie

COMMENT LES MÉDICAMENTS AFFECTENT-ILS LES NIVEAUX DE DOPAMINE ?

Certaines drogues peuvent interagir avec la dopamine d’une manière qui crée une accoutumance.

La nicotine, l’alcool ou d’autres drogues qui créent une dépendance activent le cycle de la dopamine.

Ces substances peuvent provoquer un pic de dopamine plus rapide et plus intense que celui que vous obtiendriez en mangeant des biscuits aux pépites de chocolat noir. Cette montée en puissance est telle que vous en redemandez – et vite.

Lorsque l’habitude se forme, le cerveau réagit en diminuant la dopamine. Vous avez maintenant besoin d’une plus grande quantité de cette substance pour atteindre le même niveau de plaisir.

La suractivation affecte également les récepteurs de dopamine d’une manière qui vous fait perdre tout intérêt pour d’autres choses. Cela peut vous amener à agir de manière plus compulsive. Vous êtes de moins en moins capable de résister à la consommation de ces substances.

Lorsque cela devient plus un besoin qu’une envie, c’est la dépendance. Si vous essayez d’arrêter, vous risquez de ressentir les symptômes physiques et émotionnels du sevrage.

Même si vous avez arrêté de consommer ces substances depuis longtemps, l’exposition à la substance peut déclencher votre désir et vous faire courir le risque de rechuter.

La dopamine n’est pas la seule responsable de la création de la dépendance. D’autres éléments, comme la génétique et les facteurs environnementaux, jouent un rôle.

COMMENT LES HORMONES AFFECTENT-ELLES LES NIVEAUX DE DOPAMINE ?

La dopamine interagit également avec d’autres neurotransmetteurs et hormones. Par exemple, le neurotransmetteur glutamate est impliqué dans le cycle du plaisir et de la récompense dans le cerveau.

Une étude de 2014 a examiné comment le stress et les hormones sexuelles affectent la neurotransmission de la dopamine pendant l’adolescence.

Les chercheurs ont noté que la testostérone, les œstrogènes et les glucocorticoïdes interagissent entre eux et impactent les niveaux de dopamine. Cela peut affecter la maturation du cerveau et la fonction cognitive à l’adolescence et à l’âge adulte.

Une étude de 2015 a noté que les neurotransmetteurs sont affectés par de nombreux éléments. Les chercheurs ont écrit que les hormones sexuelles sont “hautement imbriquées” avec :

  • La dopamine
  • La sérotonine
  • Le GABA
  • Le glutamate

Ces interactions sont complexes et ne sont pas entièrement comprises. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement comment la dopamine interagit avec d’autres neurotransmetteurs et hormones.

CONCLUSION

La dopamine doit sa célébrité à son effet sur l’humeur et le plaisir, ainsi que sur le cycle motivation-récompense-renforcement.

Nous savons que la dopamine remplit de nombreuses fonctions neurologiques et cognitives vitales. Malgré de nombreuses recherches, il reste encore beaucoup à apprendre sur les interactions de la dopamine avec d’autres neurotransmetteurs et hormones.

Consultez votre médecin si vous présentez des anomalies du mouvement, les symptômes d’un trouble de l’humeur ou si vous pensez être victime d’une dépendance.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION