3 mars 2022

CHAUSSURES RUNNING : COMMENT FAIRE SON CHOIX ?

LA POPULARITÉ CROISSANTE DU RUNNING

Le running a le vent en poupe ! Selon les études entre 9 et 12 millions de Français s’adonneraient régulièrement à la course à pied. Ce qui en ferait l’activité physique numéro 1, assez loin devant le football. Chaque coureur peut avoir ses objectifs propres. Qu’il s’agisse de faire du sport, perdre du poids, d’être en meilleure condition physique ou de vivre plus longtemps !

Car si le running est devenu si populaire, c’est en partie parce qu’une montagne de preuves suggère qu’elle est excellente pour la longévité et a de nombreux bienfaits pour la santé.

Dans l’ordre peut citer :

Alors si vous n’êtes pas encore adepte, vous aussi lancez vous dans le running. La seule chose qu’il vous faut avant d’aller arpenter la route, c’est une bonne chaussure adaptée à votre poids, votre type de pied, votre foulée et les usages que vous allez en faire. Voici notre guide détaillé pour y voir plus clair.

BIEN CHOISIR SES CHAUSSURES

Que vous soyez un coureur débutant courant pour le plaisir ou un coureur expérimenté s’entrainant pour un semi-marathon, les bonnes chaussures de running peuvent vous aider à prévenir les blessures.  Elles rendront également vos courses et l’accumulation des kilomètres beaucoup plus agréables. En fin de compte, la bonne paire doit être bien ajustée dès le départ et compléter votre style de course.

Voici les principaux points de décision qui vous aideront à trouver une chaussure qui vous convient et vous fait du bien :

1. Considérez l'endroit où vous prévoyez de courir

 Allez-vous surtout courir sur route ? Ou préférez-vous le trail running et les sentiers escarpés ? Vous avez le choix entre chaussure de course sur route, chaussure de trail ou chaussure de cross-training.

2. Décidez si vous voulez plus ou moins d'amorti sous le pied

Voulez-vous avoir l’impression de « courir sur un nuage » avec un amorti maximal ou sentir le sol sous vos pieds ? L’amorti – l’épaisseur du matériau sous la semelle intermédiaire et la fermeté de la mousse – et le drop au niveau du talon sont deux facteurs à prendre en compte dans la construction d’une chaussure de course.

3. Comprenez si vous avez besoin d'un type de soutien spécifique pour votre démarche

En fonction de son type de foulée, un coureur peut choisir une chaussure neutre (foulée universelle), mais si votre pied a tendance à rouler vers l’extérieur ou l’intérieur, il existe des chaussures qui peuvent vous aider à corriger votre foulée.

4. Assurez-vous que la chaussure est adaptée

 Votre chaussure doit être bien ajustée dès le départ, sans période de rodage.

OÙ COMPTEZ-VOUS COURIR ?

Chaussures de course sur route

Les chaussures de course sur route sont conçues pour le trottoir et les incursions occasionnelles sur des surfaces damées présentant de légères irrégularités.

Légères et souples, elles sont conçues pour amortir ou stabiliser le pied lors de foulées répétitives sur des surfaces dures et régulières.

Elles conviennent parfaitement aux personnes qui courent sur les trottoirs, la route, les tapis roulants ou les pistes d’athlétisme.

Les chaussures de course sur route ont des semelles plus plates et plus lisses afin de créer une surface uniforme pour courir sur les routes pavées.

Trail-running

Les chaussures de trail-running sont conçues pour les parcours hors route comportant des rochers, de la boue, des racines ou d’autres obstacles.

Elles ont des crampons plus grands (le “grip” sur la semelle extérieure) que les chaussures de course sur route pour une meilleure adhérence sur les terrains irréguliers.

Elles sont parfois renforcées par des plaques sous le pied pour aider à protéger vos pieds des pierres ou des objets pointus.

Elles sont généralement plus rigides au niveau de la semelle intermédiaire pour un meilleur soutien et un meilleur amorti sur les sentiers accidentés et les surfaces irrégulières.

Cross-training

Les chaussures de cross-training sont conçues pour les séances d’entraînement en salle de sport, le cross-training, le fitness, le body pump ou toute activité de renforcement musculaire où il est préférable d’avoir plus de contact avec le sol plutôt qu’une semelle épaisse à plateforme.

QUEL EST LE NIVEAU D'AMORTI QUE VOUS VOULEZ RESSENTIR ?

L’amorti de vos chaussures est déterminé par deux aspects: la fermeté de la mousse et l’épaisseur (également appelée hauteur d’empilement) du matériau de la chaussure entre vos pieds et le sol. Ce matériau de la semelle intermédiaire est généralement un type de mousse, généralement de l’EVA ou du polyuréthane, qui aide à absorber les impacts lorsque vos pieds touchent le sol. Mais certaines marques ont proposé ces dernières années de la nouveauté en termes d’amorti. On peut penser à la technologie gel d’Asics, le Zoom de Nike, le Boost d’Adidas ou encore les semelles très épaisses et incurvées d’Hoka One One.

Qu’il s’agisse d’une semelle intermédiaire avec ou sans coussin, l’épaisseur ou la fermeté de la semelle intermédiaire sous vos pieds est une question de préférence personnelle. Certains coureurs veulent une semelle pelucheuse et douce pour plus de confort. D’autres ne veulent pas ou n’ont pas besoin d’autant d’amorti, préférant une meilleure réponse à chaque foulée. La meilleure façon de décider est d’essayer différentes chaussures et de voir comment vous vous sentez.

Amorti maximal

Ces chaussures maximalistes offrent un rembourrage épais dans les semelles intermédiaires pour une sensation de peluche ultime. Les coureurs peuvent préférer le confort d’une mousse plus épaisse et plus souple sous le pied lorsqu’ils courent de longues distances ou des courses de plusieurs jours. Mais l’amorti super doux ne convient pas à tout le monde. Certains n’aiment pas la sensation d’écrasement.

Amorti modéré

Les chaussures à l’amorti modéré offrent un équilibre entre un confort doux comme un oreiller et un amorti fin ou inexistant. Vous trouverez probablement une variété de chaussures dans cette catégorie.

Amorti minimaliste

Les chaussures dotées d’un amorti minimal au niveau de la semelle intérieure sont préférées par les coureurs qui veulent sentir leur connexion avec le sol sous leurs pieds. Les coureurs qui ne jurent que par les chaussures minimalistes disent qu’elles imitent étroitement une démarche plus naturelle pendant la course.

Amorti « barefoot »

Le terme “barefoot” fait référence aux chaussures qui offrent la sensation la plus proche de celle des pieds nus. Beaucoup d’entre elles n’ont pas de coussin dans la talonnette et une très fine couche (3 à 4 mm) de chaussure entre le pied et le sol, et ne fournissent aucun soutien de la voûte plantaire ni aucune caractéristique de stabilité.

COMPRENDRE LE DROP

Le drop d’une chaussure de running représente la différence d’amorti entre le talon et la pointe avant de la chaussure, mesurée en millimètres. La dénivellation affecte principalement la façon dont votre pied frappe le sol. 

Une chaussure de running traditionnelle a généralement un drop d’environ 8 à 10 mm. Elle offre beaucoup d’amorti au niveau du talon et favorise l’atterrissage en premier sur le talon lors du mouvement du pied. En revanche, une chaussure sans dénivellation signifie qu’il y a une quantité égale d’amorti sous les talons et les orteils. Plus le dénivelé est faible, plus la chaussure favorise une foulée médiane, considérée par beaucoup comme ayant un impact plus faible que la foulée du talon. N’oubliez pas que plus le dénivelé est faible, plus votre tendon d’Achille devra travailler. Pour les personnes habituées à une chaussure traditionnelle, toute chaussure à faible drop (de 0 à 8 mm environ) peut nécessiter une période d’adaptation.

Le drop et le niveau d’amorti sont indépendants l’un de l’autre ; il est possible de trouver des chaussures ultra-amortissantes dont le drop est nul ou faible.

DE QUEL SOUTIEN AVEZ-VOUS BESOIN ?

Comment votre pied heurte-t-il le sol lorsque vous courez ? La pronation est la façon naturelle dont votre pied s’enroule vers l’intérieur lorsqu’il touche le sol, puis se propulse vers l’avant. Il existe trois types de pronation différents, et vous pouvez choisir des chaussures dont les caractéristiques prennent en charge votre niveau de pronation. Les marques utilisent différentes technologies et caractéristiques de chaussures qui réduisent les mouvements excessifs. Ces technologies sont destinées à guider le pied dans une transition plus douce.

Pronation de base

(Également appelée pronation neutre) Lorsque votre pied roule vers l’intérieur dans une mesure normale. Cela vous aide à absorber l’impact et à soulager la pression sur les genoux et les articulations. Il s’agit d’une caractéristique normale des coureurs neutres et biomécaniquement efficaces.

Surpronation

Lorsque votre pied s’enroule excessivement vers l’intérieur, ce qui vous expose à des risques de blessures. Les personnes souffrant de surpronation peuvent avoir besoin de chaussures de stabilité ou de contrôle du mouvement. Recherchez des traces d’usure près du gros orteil et de la semelle intérieure au niveau de la pointe du pied.

Supination

Lorsque votre pied roule vers l’extérieur lorsqu’il touche le sol. Relativement peu de coureurs ont une supination, mais ceux qui en ont une ont besoin de chaussures avec plus d’amorti et de flexibilité. Recherchez des signes d’usure le long du bord extérieur de votre chaussure.

Déterminer votre pronation

Une façon de déterminer votre pronation est de demander à un spécialiste de la chaussure d’observer votre démarche lorsque vous courez. Une autre façon est d’examiner l’usure d’une paire de chaussures de course bien utilisée. Utilisez ce guide pour déterminer votre pronation et le niveau de soutien de la chaussure que vous devriez envisager :

Pronation de base

Votre pied roule vers l’intérieur dans une proportion normale.

Modèle d’usure des chaussures : Centralisée sur la plante de vos pieds et une partie de vos talons.

Chaussures à considérer : Chaussures neutres ou chaussures de stabilité à structure légère.

Surpronation

Votre pied a tendance à trop s’enrouler vers l’intérieur.

Modèle d’usure des chaussures : Concentrée le long du bord intérieur de la chaussure.

Chaussures à envisager : Des chaussures de stabilité avec un soutien structuré. Dans les cas extrêmes, chaussures de contrôle du mouvement.

Supination

Votre pied a tendance à rouler excessivement vers l’extérieur.

Modèle d’usure des chaussures : Concentrée le long du bord extérieur de la chaussure.

Chaussures à envisager : Des chaussures neutres peuvent faire l’affaire.

Trouver votre niveau de soutien

Une fois que vous avez décidé du type de course que vous souhaitez obtenir de vos chaussures, en fonction de votre biomécanique, vous pouvez trouver un niveau de soutien dans vos chaussures pour soutenir votre démarche. Il existe trois catégories de soutien pour les chaussures de course : neutre, stabilité et contrôle du mouvement (soutien élevé). 

Chaussures neutres

Elles peuvent convenir aux pronateurs légers, mais sont plus adaptées aux coureurs neutres ou aux personnes qui ont une tendance à la supination (rouler vers l’extérieur).

Elles n’ont généralement pas de caractéristiques de contrôle du mouvement telles que les ” poteaux médians ” qui renforcent le côté de la voûte plantaire de chaque semelle intermédiaire.

Chaussures de stabilité

Ces chaussures sont dotées de dispositifs de stabilité qui aident à contrôler la pronation.

Elles comprennent souvent des rails de guidage qui contrôlent le mouvement latéral.

Elles conviennent aux coureurs qui présentent une sur-pronation légère à modérée.

Les chaussures ne sont pas aussi rigides que les chaussures de contrôle du mouvement.

Chaussures de contrôle du mouvement

Ce sont les chaussures de course les plus stables pour contrer une surpronation modérée ou sévère. (Remarque : elles sont moins courantes et plus susceptibles d’être vendues dans des magasins spécialisés dans la course à pied).

Elles sont idéales pour les coureurs qui présentent une surpronation modérée à sévère.

Les caractéristiques comprennent des montants fermes qui renforcent le côté de la voûte plantaire de chaque semelle intermédiaire, des talons plus rigides et un design construit sur des formes plus droites pour contrer la surpronation.

Construction interne spéciale, comme un talon plus rigide ou une mousse plus dense.

TROUVER LE BON « FIT » (les chaussures qui s’adaptent bien à votre pied)

Rien de tel que d’essayer des chaussures en personne pour se faire une idée de la façon dont elles vous vont. Voici quelques conseils pour obtenir un bon ajustement.

Faites mesurer vos deux pieds

La taille de votre pied change avec le temps, il est donc important de faire mesurer vos pieds lorsque vous essayez de nouvelles chaussures de course.

Essayez les chaussures en fin de journée

Vos pieds gonflent tout au long de la journée et seront plus grands en fin de journée. Cela vous permet d’éviter d’acheter des chaussures trop petites.

Visez un espace de la longueur d'un ongle de pouce dans la chaussure

Vous devez pouvoir remuer vos orteils. La largeur doit être ajustée mais laisser un peu d’espace pour que votre pied puisse bouger sans frotter. Les lacets doivent être bien ajustés mais pas trop serrés. 

Essayez les deux chaussures

Certaines personnes ont un pied plus grand que l’autre. Essayez à la fois la chaussure droite et la chaussure gauche et trouvez la paire qui convient à votre pied le plus large.

Apportez des semelles, des chaussettes de course ou des orthèses (si vous en utilisez)

Ils influencent la façon dont votre chaussure s’adapte.

Assurez-vous qu'elles sont confortables dès le départ

Vous n’avez pas besoin de vous habituer aux chaussures de course.

Pensez aux semelles intérieures vendues séparément ("premières intérieures" ou "footbed")

Il existe des modèles de semelles qui peuvent améliorer le confort, le soutien ou l’ajustement, voire les trois.

Soyez attentif à l'ajustement des marques

Chaque marque a son propre modèle de pied, ou “forme”, et vous serez mieux adapté si votre pied est proche de la forme d’une marque particulière. C’est quelque chose qu’un spécialiste de la chaussure saura, et c’est pourquoi une séance d’essayage en magasin peut-être bénéfique.

Lacez vos chaussures correctement

Certaines techniques de laçage peuvent améliorer l’ajustement de vos chaussures. La boucle du coureur, par exemple, peut aider à verrouiller votre talon en place. Le laçage de fenêtre (box lacing) peut aider à soulager les points de pression sur le dessus de votre pied.

TABLEAUX DES TAILLES DE CHAUSSURES DE COURSE EN LONGUEUR ET EN LARGEUR

Pour éviter de vous tromper sur la taille, mesurez la longueur et la largeur de vos pieds puis consultez les tableaux de tailles ci-dessous pour trouver votre pointure idéale.

Tableau des tailles de chaussures de course pour femmes

Tableau des tailles de chaussures de course pour hommes

Tableau des largeurs des chaussures de course pour femmes

Tableau des largeurs des chaussures de course à pied pour homme

F.A.Q. CHAUSSURES RUNNING

1. Où les chaussures de running sont-elles fabriquées ?

Lorsque l’on achète une chaussure de sport (basket, chaussure de course, sneaker ou même un vêtement de sport en gore tex) il y a assez peu de suspense quant à sa provenance. Si l’origine géographique peut varier entre Chine, Indonésie ou Vietnam il y a 95% de chance pour qu’elle ait été confectionnée en Asie du Sud-Est. Toutes les chaussures de running sont fabriquées là-bas.

New Balance est le seul acteur majeur du secteur à avoir conservé un outil industriel en occident (en l’occurrence aux Etats-Unis et au Royaume-Unis). Ils y fabriquent environ 40% de leurs modèles. Le solde étant également produit en Asie.

Dans l’hexagone, certaines jeunes marques essayent de relancer le Made in France. C’est le cas de Relance avec notre modèle RL-01.

2. Différence entre running homme et running femme

La principale différence entre les chaussures de course pour hommes et pour femmes est la largeur de la chaussure. Par rapport aux chaussures pour hommes correspondantes, les chaussures pour femmes sont plus larges à l’avant du pied et au niveau des orteils et plus étroites au niveau du talon, ce qui reflète les différences de forme du pied entre les sexes.

En outre, les chaussures pour hommes sont généralement plus larges et plus grandes que les chaussures pour femmes. Certaines chaussures, bien qu’elles portent la même marque pour des sexes différents, ont des matériaux de semelle intermédiaire ou de soutien du talon différents, ce qui affecte l’ajustement, le confort et même le poids de la chaussure.

3. Le prix des chaussures de running est-il justifié ?

Le coût moyen d’une (bonne) paire de chaussures de course est actuellement de 110 à 170 euros.

Etant fabriquées en Asie l’indice main-d’œuvre est très limité. On estime le coût de revient d’une running sortie d’usine autour de 10 à 15 euros.

Mais l’innovation (et le marketing…) coûte chère : plus une chaussure de course est chère, plus il est probable que sa conception soit le fruit de nombreuses recherches.

Vous bénéficierez d’un meilleur soutien et d’un amorti plus important, et vos pieds se sentiront “serrés” et bien “maintenus” au lieu d’être “étriqués”. Les chaussures les plus chères sont construites sur la base d’une qualité de construction élevée et d’un soutien équilibré de la voûte plantaire.

4. Quand faut-il changer de chaussures ?

Combien de kilomètres avant de changer de chaussures de course ? En règle générale, vous devriez envisager de changer vos chaussures de course tous les 400 à 500 kilomètres. Toutefois, si vos chaussures de course ne présentent aucun des signes d’usure excessive mentionnés ci-dessus, vous pouvez les porter plus longtemps sans augmenter le risque de blessure.

5. Faut-il des chaussettes qui s’adaptent à votre chaussure de running ?

Cela peut paraître idiot, mais l’épaisseur de votre chaussette peut faire une grande différence dans l’ajustement et la sensation de votre chaussure, surtout lorsque vos pieds se dilatent sous l’effet de la chaleur. Portez toujours les chaussettes avec lesquelles vous avez l’intention de courir lorsque vous allez vous faire ajuster les chaussures.

Pensez à une bonne chaussette de course technique spécialement conçue avec un soutien supplémentaire de la voûte plantaire et un rembourrage supplémentaire au niveau de la plante du pied, des orteils et du talon pour une meilleure protection contre les impacts.

Bien que confortables, nous vous déconseillons de porter des chaussettes en coton pour courir. Le coton retient l’humidité, ajoutez à cela la chaleur et la friction de la course et vous risquez de vous retrouver avec des ampoules, des callosités et des points chauds. Pour la couleur on vous conseille le noir car moins salissant, surtout si vous faites du trail.

6. La marque est-elle importante ?

Vos chaussures de course doivent toujours être fonctionnelles, et non pas à la mode. Ne vous laissez pas tenter par les dernières tendances ou marques juste parce qu’elles sont populaires cette saison.

La marque est importante, mais uniquement pour vous assurer que vous obtenez le confort, la coupe et la fonctionnalité qui vous conviennent.

Asics, Adidas, Nike, Hoka One One, Mizuno, Saucony ou Brooks ont des coupes légèrement différentes, et certaines marques sont légèrement plus larges que d’autres. Il est toujours préférable d’essayer les chaussures de course avant de les acheter, car de légères différences dans la coupe et le dynamisme peuvent avoir un effet considérable sur le confort.

7. Quel est le poids d’une chaussure de running ?

Les chaussures de course légères sont généralement plus souples, ce qui combine le meilleur de l’approche “minimaliste” (donner l’impression que vous ne portez pas de chaussures grâce à des caractéristiques telles qu’une tige en maille) et l’amorti pour protéger vos pieds. Les chaussures légères réduiront votre fatigue et votre douleur après une course, tout en étant incroyablement confortables.

Le poids d’une chaussure de running oscille entre 220 et 300 grammes. Cependant ayez à l’esprit qu’une chaussure de seulement 220 grammes rogne forcément sur l’amorti, le maintien et la stabilité.

8. Résistance à la pluie

Si votre équipement de course habituel est perméable à la transpiration et à l’air, il est adapté à la pluie, mais il existe quelques pièces essentielles qui peuvent faire toute la différence dans vos performances.

9. Qui sont les sites Internet de vente de chaussures de running ?

Relance (évidemment !), Le Pape, Alltricks (ils ne font plus uniquement que le vélo), Décathlon, I run. Veuillez à vérifier les avis ainsi que les conditions de livraison avant de passer commande.

10. Quelles sont les marques spécialisées dans le running et leurs modèles de référence

Adidas : Adidas Ultraboost 22, Adidas Adizero Adios Pro 2.0, Adidas SolarGlide 4 ST, Adidas Adizero Boston 10, Adidas Solarboost 4

Asics : Asics Gel Nimbus 23 Tokyo, Asics Gel Cumulus 23, Asics MetaRide, Asics GT-1000 10, Asics Gel Keyano 28

Brooks : Brooks Hyperion Tempo, Brooks Catamount, Brooks Ghost 14, Brooks Glycerin 19, Brooks Launch GTS 8

Hoka One One : Hoka One One Clifron 8, Hoka One One Bondy 7, Hoka One One Mach 4, Hoka One One Ricon 3

Mizuno : Mizuno Wave Horizon 4, Mizuno Wave Inspire 17, Mizuno Wave Rider 24, Mizuno Wave Creation 20

New Balance : New Balance Fresh Foam X 860 v12, New Balance Fresh Foam X 880 v11, New Balance Fresh Foam Beacon v3, New Balance Fresh Foam X 1080 v11

Nike : Nike ZoomX Streakfly, Nike ZoomX Vomero 16, Nike Air Zoom Terra Kiger 7, Nike React Infinity Run Flyknit 2

Relance : RL-01

Saucony : Saucony Guide 14, Saucony Triumph 18, Saucony Pereprine 11 ST, Saucony Endorphin Speed, Saucony Kinvara 12

11. Peut-on utiliser une chaussure de running pour la randonnée

Oui, vous pouvez faire de la marche et de la randonnée avec des chaussures de running. Les chaussures de trail sont le meilleur type de chaussures de course pour la randonnée et sont souvent recommandées par les randonneurs expérimentés. Les chaussures de course sur route ne seront pas aussi performantes que les chaussures de trail, mais elles peuvent tout de même convenir pour de petites randonnées.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
2 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION