16 février 2022

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR l’OSTÉOPOROSE

QU'EST-CE QUE L'OSTÉOPOROSE ?

L’ostéoporose est une maladie qui affecte les os. Son nom vient du latin et signifie “os poreux”.

L’intérieur d’un os sain présente de petits espaces, comme un nid d’abeille. L’ostéoporose augmente la taille de ces espaces, ce qui entraîne une perte de force et de densité osseuse. En outre, l’extérieur de l’os devient plus faible et plus fin.

L’ostéoporose peut survenir à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les personnes âgées, en particulier chez les femmes. La maladie est à l’origine de plus de 400 000 fractures par an en France.

Les personnes atteintes d’ostéoporose courent un risque élevé de fractures, ou de bris d’os, lors d’activités de routine telles que la station debout ou la marche. Les os les plus fréquemment touchés sont les côtes, les hanches, les poignets et la colonne vertébrale.

SYMPTÔMES DE L'OSTÉOPOROSE

Les premiers stades de l’ostéoporose ne provoquent aucun symptôme ou signe d’alerte. Dans la plupart des cas, les personnes atteintes d’ostéoporose ne savent pas qu’elles en sont atteintes avant de subir une fracture.

Si des symptômes apparaissent, les plus précoces sont les suivants :

  • Le déchaussement des gencives
  • Une diminution de la force de préhension
  • Ongles faibles et cassants

Si vous ne présentez pas de symptômes mais que vous avez des antécédents familiaux d’ostéoporose, une discussion avec votre médecin peut vous aider à évaluer votre risque.

OSTÉOPOROSE GRAVE

Sans traitement approprié, l’ostéoporose peut s’aggraver. À mesure que les os s’amincissent et s’affaiblissent, le risque de fracture augmente.

Les symptômes d’une ostéoporose grave peuvent inclure une fracture due à une chute ou même à un éternuement ou une toux forte. Ils peuvent également inclure des douleurs au dos ou au cou, ou une perte de taille.

Les douleurs au dos ou au cou ou la perte de taille peuvent être causées par une fracture de compression. Il s’agit d’une fracture de l’une des vertèbres de votre cou ou de votre dos, qui est si faible qu’elle se brise sous la pression normale de votre colonne vertébrale.

Si vous avez une fracture due à l’ostéoporose, le temps de guérison dépendra de nombreux facteurs. Il s’agit notamment de l’emplacement de la fracture, de sa gravité, ainsi que de votre âge et de vos antécédents médicaux.

PHOTOS D'OSTÉOPOROSE

Pour comprendre l’ostéoporose, il peut être utile de voir à quoi ressemble un os normal par rapport à un os affecté par l’ostéoporose. Sur la photo toute en haut de la page, vous pouvez voir à gauche un os sain et à droite un os atteint d’ostéoporose.

CAUSES DE L'OSTÉOPOROSE

Les causes possibles de l’ostéoporose comprennent certaines conditions médicales telles que l’hyperthyroïdie. Elles incluent également l’utilisation de certains médicaments.

Parmi ces médicaments, citons les corticostéroïdes à long terme, administrés par voie orale ou par injection, comme la prednisone ou la cortisone.

FACTEURS DE RISQUE D'OSTÉOPOROSE

L'âge

Le principal facteur de risque de l’ostéoporose est l’âge. Tout au long de votre vie, votre corps détruit les vieux os et en fabrique de nouveaux.

Cependant, à partir de la trentaine, il commence à détruire l’os plus rapidement qu’il ne peut le remplacer. L’os est alors moins dense et plus fragile, et donc plus susceptible de se briser.

Ménopause

La ménopause est un autre facteur de risque primaire, qui survient chez les femmes entre 45 et 55 ans. En raison du changement des niveaux d’hormones qui lui est associé, la ménopause peut entraîner une perte osseuse encore plus rapide chez la femme.

Les hommes continuent à perdre de l’os à cet âge, mais à un rythme plus lent que les femmes. Toutefois, lorsqu’ils atteignent l’âge de 65 à 70 ans, les femmes et les hommes perdent généralement de l’os au même rythme.

Les autres facteurs de risque d’ostéoporose sont les suivants :

  • Être une femme
  • Être de race blanche ou asiatique
  • Avoir des antécédents familiaux d’ostéoporose
  • Faible poids corporel
  • Une ossature réduite

Vous pouvez contrôler certains de ces facteurs de risque d’ostéoporose, comme une mauvaise alimentation et l’inactivité. Par exemple, vous pouvez améliorer votre régime alimentaire et commencer un programme d’exercice physique, ce qui peut être bénéfique pour la santé de vos os. En revanche, vous ne pouvez pas contrôler d’autres facteurs de risque, comme votre âge ou votre sexe.

L'OSTÉOPOROSE SÉNILE

Vous avez peut-être entendu parler de l’ostéoporose sénile. Il ne s’agit pas d’un type distinct – il s’agit simplement d’une ostéoporose causée par le vieillissement lorsque les autres causes secondaires possibles sont exclues.

Comme indiqué ci-dessus, l’âge est un facteur de risque primaire d’ostéoporose. En l’absence de mesures de prévention ou de traitement appropriées, la dégradation croissante des os par l’organisme peut entraîner un affaiblissement des os et l’ostéoporose.

Selon les statistiques mondiales de l’International Osteoporosis Foundation, environ un dixième des femmes âgées de 60 ans souffrent d’ostéoporose, tandis que deux cinquièmes des femmes âgées de 80 ans sont atteintes de cette maladie.

TEST DE DENSITÉ OSSEUSE POUR LE DIAGNOSTIC

Pour vérifier la présence d’ostéoporose, votre médecin examinera vos antécédents médicaux et procédera à un examen physique. Il pourra également effectuer des analyses de sang et d’urine pour vérifier la présence d’affections susceptibles de provoquer une perte osseuse.

Si votre médecin pense que vous souffrez d’ostéoporose ou que vous risquez d’en souffrir, il vous proposera probablement un test de densité osseuse.

Ce test est appelé ostéodensitométrie, ou absorptiométrie à rayons X à double énergie (DEXA). Il utilise des rayons X pour mesurer la densité des os de vos poignets, de vos hanches ou de votre colonne vertébrale. Ce sont les trois zones les plus exposées au risque d’ostéoporose. Ce test indolore peut prendre de 10 à 30 minutes.

TRAITEMENT DE L'OSTÉOPOROSE

Si vos tests révèlent que vous souffrez d’ostéoporose, votre médecin établira avec vous un plan de traitement. Votre médecin vous prescrira probablement des médicaments ainsi que des changements de mode de vie. Ces changements de mode de vie peuvent inclure l’augmentation de votre consommation de calcium et de vitamine D, ainsi que la pratique d’un exercice physique approprié.

L’ostéoporose est incurable, mais un traitement approprié peut contribuer à protéger et à renforcer vos os. Ces traitements peuvent contribuer à ralentir la dégradation des os dans votre corps, et certains traitements peuvent stimuler la croissance de nouveaux os.

MÉDICAMENTS CONTRE L'OSTÉOPOROSE

Les médicaments les plus couramment utilisés pour traiter l’ostéoporose sont appelés bisphosphonates. Les bisphosphonates sont utilisés pour prévenir la perte de masse osseuse. Ils peuvent être pris par voie orale ou par injection. Ils comprennent :

  • L’alendronate (Fosamax)
  • L’ibandronate (Boniva)
  • Le risédronate (Actonel)
  • L’acide zolédronique (Reclast)

D’autres médicaments peuvent être utilisés pour prévenir la perte osseuse ou stimuler la croissance osseuse. Ils comprennent :

Testostérone

Chez les hommes, le traitement à la testostérone peut contribuer à augmenter la densité osseuse.

Hormonothérapie

Chez les femmes, l’œstrogène utilisé pendant et après la ménopause peut aider à stopper la perte de densité osseuse. Malheureusement, l’œstrogénothérapie a également été associée à un risque accru de caillots sanguins, de maladies cardiaques et de certains types de cancer.

Raloxifène (Evista)

Ce médicament s’est avéré offrir les avantages de l’œstrogène sans beaucoup de risques, bien qu’il y ait toujours un risque accru de caillots sanguins.

Denosumab (Prolia)

Ce médicament est pris par injection et pourrait s’avérer encore plus prometteur que les bisphosphonates pour réduire la perte osseuse.

Teriparatide (Forteo)

Ce médicament est également pris par injection et stimule la croissance osseuse.

Calcitonine de saumon (Fortical et Miacalcin)

Ce médicament est pris sous forme de spray nasal et réduit la réabsorption osseuse. Parlez à votre médecin de tout risque accru de cancer avec ce médicament.

Romosozumab (Evenity)

Ce médicament a été approuvé par la FDA en avril 2019 pour traiter les femmes qui ont traversé la ménopause et qui présentent un risque élevé de subir des fractures.

Le médicament est administré en deux injections sous la peau (dans la même séance) une fois par mois pendant 12 mois ou moins. Il fait l’objet d’un avertissement “boîte noire” car Evenity peut augmenter le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral, il n’est donc pas recommandé aux personnes ayant des antécédents dans l’un ou l’autre de ces domaines.

TRAITEMENTS NATURELS DE L'OSTÉOPOROSE

Comme les médicaments contre l’ostéoporose peuvent avoir des effets secondaires, vous préférerez peut-être essayer d’autres traitements plutôt que des médicaments.

Plusieurs suppléments, comme le trèfle rouge, le soja et l’actée à grappes noires, peuvent être utilisés pour favoriser la santé des os. Toutefois, avant d’utiliser ces suppléments, assurez-vous d’en parler à votre médecin ou à votre pharmacien. Et ce, pour deux raisons principales :

Il existe peu d’études, voire aucune, soutenant l’utilisation de ces suppléments pour traiter l’ostéoporose. Par conséquent, nous n’avons pas la preuve qu’ils sont efficaces.

Ces compléments peuvent provoquer des effets secondaires et interagir avec les médicaments que vous prenez. Vous devez vous assurer de connaître les effets secondaires possibles et de savoir si vous prenez des médicaments qui pourraient interagir avec le supplément.

RÉGIME ALIMENTAIRE POUR L'OSTÉOPOROSE

En plus de votre plan de traitement, un régime alimentaire approprié peut vous aider à renforcer vos os.

Pour garder vos os en bonne santé, vous devez inclure certains nutriments dans votre alimentation quotidienne. Les plus importants sont le calcium et la vitamine D. Votre corps a besoin de calcium pour conserver des os solides, et il a besoin de vitamine D pour absorber le calcium.

Les autres nutriments qui favorisent la santé des os sont les protéines, le magnésium, la vitamine K et le zinc.

Pour en savoir plus sur le régime alimentaire qui vous convient, parlez-en à votre médecin. Il peut vous conseiller sur votre régime alimentaire ou vous orienter vers un diététicien qui pourra élaborer un régime ou un plan de repas pour vous.

OSTÉOPOROSE ET EXERCICE PHYSIQUE

Une alimentation saine n’est pas la seule chose que vous pouvez faire pour favoriser la santé de vos os. L’exercice est également très important, en particulier les exercices de port de poids.

Les exercices de port de poids sont effectués avec vos pieds ou vos bras fixés au sol ou à une autre surface. Voici quelques exemples :

  • Monter des escaliers
  • Leg press
  • Exercices avec des bandes de résistance

Ces exercices sont utiles car ils obligent vos muscles à pousser et à tirer sur vos os. Cette action incite votre corps à former du nouveau tissu osseux, ce qui renforce vos os.

Ce n’est cependant pas le seul avantage de l’exercice. En plus de ses nombreux effets positifs sur le poids et la santé cardiaque, l’exercice peut également améliorer votre équilibre et votre coordination, ce qui peut vous aider à éviter les chutes.

Consultez toujours votre médecin avant de commencer un nouveau programme d’exercice.

PRÉVENTION DE L'OSTÉOPOROSE

Il existe de nombreux facteurs de risque d’ostéoporose que vous ne pouvez pas contrôler. Il s’agit notamment du fait d’être une femme, de vieillir et d’avoir des antécédents familiaux d’ostéoporose. En revanche, vous pouvez contrôler certains facteurs.

Voici quelques-unes des meilleures façons de prévenir l’ostéoporose :

  • Consommer la quantité quotidienne recommandée de calcium et de vitamine D
  • Arrêter de fumer
  • Pour les femmes, peser le pour et le contre d’une hormonothérapie.

Si vous risquez de souffrir d’ostéoporose, demandez à votre médecin quelle est la meilleure façon de la prévenir.

OSTÉOPÉNIE VS OSTÉOPOROSE

Si votre médecin vous dit que vous souffrez d’ostéopénie, vous pensez peut-être avoir mal entendu le mot “ostéoporose”. Cependant, l’ostéopénie est une affection distincte de l’ostéoporose.

Contrairement à l’ostéoporose, l’ostéopénie n’est pas une maladie. Il s’agit plutôt de l’état d’une faible densité osseuse. En cas d’ostéopénie, vos os ne sont pas aussi denses que la normale, mais ils ne sont pas aussi affaiblis qu’en cas d’ostéoporose.

Le principal facteur de risque de l’ostéopénie est l’âge avancé. Votre densité osseuse atteint son maximum à l’âge de 35 ans, puis elle peut diminuer avec l’âge.

Dans de nombreux cas, l’ostéopénie peut conduire à l’ostéoporose. Si vous souffrez d’ostéopénie, vous devez donc prendre des mesures pour renforcer vos os.

CONCLUSION

L’ostéoporose est une maladie qui peut avoir des effets graves. Elle peut entraîner des fractures, qui peuvent être douloureuses, prendre beaucoup de temps à guérir et entraîner d’autres complications.

Par exemple, le traitement d’une fracture de la hanche peut nécessiter de rester au lit pendant de longues périodes, ce qui augmente le risque de caillots sanguins, de pneumonie et d’autres infections.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez faire beaucoup pour prévenir et traiter l’ostéoporose, que ce soit en mangeant bien, en faisant de l’exercice ou en prenant les médicaments appropriés.

Si vous pensez être à risque d’ostéoporose, ou si vous avez reçu un diagnostic d’ostéoporose, parlez-en à votre médecin. Il pourra élaborer avec vous un plan de prévention ou de traitement qui vous aidera à améliorer la santé de vos os et à réduire le risque de complications.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
1 COMMENTAIRE
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION