10 février 2022

BOUCHE SÈCHE : CAUSES ET SOLUTIONS

Nous avons tous besoin de salive pour humidifier et nettoyer notre bouche et digérer les aliments. La salive prévient également les infections en contrôlant les bactéries et les champignons dans la bouche.

Lorsque vous ne produisez pas assez de salive, votre bouche devient sèche et inconfortable. Heureusement, de nombreux traitements peuvent aider à lutter contre la sécheresse buccale, également appelée xérostomie.

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA BOUCHE SÈCHE ?

Les causes de la sécheresse buccale sont les suivantes :

Effet secondaire de certains médicaments. La bouche sèche est un effet secondaire courant de nombreux médicaments vendus avec ou sans ordonnance, notamment les médicaments utilisés pour traiter la dépression, l’anxiété, la douleur, les allergies et les rhumes (antihistaminiques et décongestionnants), l’obésité, l’acné, l’épilepsie, l’hypertension (diurétiques), la diarrhée, les nausées, les troubles psychotiques, l’incontinence urinaire, l’asthme (certains bronchodilatateurs) et la maladie de Parkinson. La bouche sèche peut également être un effet secondaire de décontractants musculaires et de sédatifs.

Effet secondaire de certaines maladies et infections. La bouche sèche peut être un effet secondaire de certaines maladies, notamment le syndrome de Sjögren, le VIH/SIDA, la maladie d’Alzheimer, le diabète, l’anémie, la mucoviscidose, la polyarthrite rhumatoïde, l’hypertension, la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux et les oreillons.

Effet secondaire de certains traitements médicaux. Les dommages causés aux glandes salivaires, les glandes qui fabriquent la salive, peuvent réduire la quantité de salive produite. Par exemple, les dommages peuvent provenir d’une irradiation de la tête et du cou, et de traitements de chimiothérapie, pour le cancer.

Lésions nerveuses. La bouche sèche peut être le résultat d’une lésion nerveuse au niveau de la tête et du cou, causée par une blessure ou une intervention chirurgicale.

Déshydratation. Les conditions qui conduisent à la déshydratation, telles que la fièvre, la transpiration excessive, les vomissements, la diarrhée, la perte de sang et les brûlures peuvent provoquer une sécheresse buccale.

L’ablation chirurgicale des glandes salivaires.

Le mode de vie. Fumer ou mâcher du tabac peut affecter la quantité de salive que vous produisez et aggraver la sécheresse buccale. Le fait de respirer avec la bouche ouverte peut également contribuer au problème.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA BOUCHE SÈCHE ?

Les symptômes courants sont les suivants :

  • Une sensation collante et sèche dans la bouche
  • Une soif fréquente
  • Des plaies dans la bouche ; des plaies ou des fissures aux coins de la bouche ; des lèvres craquelées.
  • Une sensation de sécheresse dans la gorge
  • Une sensation de brûlure ou de picotement dans la bouche, en particulier sur la langue
  • Une langue sèche, rouge et rugueuse
  • Des difficultés à parler ou à goûter, à mâcher et à avaler
  • Enrouement, sécheresse des voies nasales, mal de gorge
  • Mauvaise haleine

POURQUOI LA BOUCHE SÈCHE EST-ELLE UN PROBLÈME ?

En plus de provoquer les symptômes mentionnés ci-dessus, la sécheresse buccale augmente le risque de gingivite (maladie des gencives), de caries dentaires et d’infections buccales, comme le muguet.

La bouche sèche peut également rendre difficile le port de prothèses dentaires.

COMMENT TRAITE-T-ON LA BOUCHE SÈCHE ?

Le traitement de la bouche sèche dépend de la cause du problème. En général, le traitement se concentre sur trois domaines :

  • La gestion des autres conditions médicales
  • La prévention de la carie dentaire
  • Augmenter le flux de salive, si possible.

PRISE EN CHARGE DES CAUSES DE LA BOUCHE SÈCHE

Si vous pensez que votre bouche sèche est causée par un médicament que vous prenez, parlez-en à votre médecin. Celui-ci pourra ajuster la dose que vous prenez ou vous faire passer à un médicament qui ne provoque pas de sécheresse buccale.

Mais si la condition médicale à l’origine de la sécheresse buccale ne peut être modifiée – par exemple, si la glande salivaire a été endommagée ou si elle est le résultat d’une maladie elle-même, comme dans le cas du syndrome de Sjögren, de la maladie d’Alzheimer et des accidents vasculaires cérébraux – le traitement se concentrera sur les moyens d’augmenter le flux de salive.

PRÉVENIR LES CARIES DENTAIRES DUES À LA SÉCHERESSE BUCCALE

Non seulement la salive aide à digérer les aliments et vous permet de mâcher et d’avaler, mais elle est aussi le nettoyant naturel de la bouche. Sans salive, les caries dentaires et les maladies des gencives sont plus probables. Si vous avez la bouche sèche, pour lutter contre les caries et les maladies des gencives, vous devez faire très attention à respecter les bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire, qui consistent à :

  • Se brosser les dents au moins deux fois par jour (mais de préférence plus souvent), après chaque repas et avant le coucher.
  • Utiliser du fil dentaire tous les jours
  • Utiliser un dentifrice contenant du fluorure
  • Consulter votre dentiste pour un contrôle et un nettoyage au moins deux fois par an ; votre dentiste peut vous recommander un rinçage ou un gel fluoré quotidien pour garder vos dents en bonne santé.

AUGMENTER LE FLUX DE SALIVE EN CAS DE BOUCHE SÈCHE

Si vous avez la bouche sèche, votre médecin peut également vous prescrire un rince-bouche pour restaurer l’humidité de la bouche. Vous pouvez vous procurer ces produits en vente libre sous forme de rince-bouche ou de spray. Il existe également des dentifrices, des bains de bouche et des gels hydratants spécialement conçus pour la bouche sèche ; renseignez-vous auprès de votre dentiste ou de votre médecin. Si cela ne suffit pas, ils peuvent vous prescrire un médicament qui stimule la production de salive, le Salagen. Un autre médicament sur ordonnance, Evoxac, est approuvé par l’ANSM pour traiter la sécheresse buccale chez les personnes atteintes du syndrome de Sjögren, une maladie auto-immune liée à la sécheresse des yeux, de la bouche, de la peau et aux douleurs musculaires.

Enfin, de nouveaux traitements prometteurs sont à l’étude. Les scientifiques travaillent sur les moyens de réparer les glandes salivaires qui ont été endommagées et développent une glande salivaire artificielle qui peut être implantée dans le corps.

QUE PUIS-JE FAIRE POUR GÉRER LA BOUCHE SÈCHE ?

Vous pouvez également essayer ces autres mesures, qui peuvent contribuer à améliorer le flux de salive :

  • Sucez des bonbons sans sucre ou mâchez des chewing-gums sans sucre, en particulier ceux contenant du xylitol. Essayez d’éviter les produits acides comme le citron qui peuvent ramollir les dents. Sucez des morceaux de glace ou des sucettes glacées sans sucre. Ne mâchez jamais de glace, car elle peut endommager vos dents. Ces actions de succion et de mastication aident à stimuler le flux de salive. Mais n’oubliez pas que même s’ils ne contiennent pas de sucre, les bonbons, les sucettes glacées et le chewing-gum peuvent ramollir l’émail de vos dents. Pour réduire le risque de caries et d’usure des dents, ne les utilisez qu’avec modération.
  • Buvez beaucoup d’eau pour garder votre bouche humide et éliminer le mucus. Emportez de l’eau avec vous pour la siroter tout au long de la journée et gardez-en près de votre lit la nuit.
  • Brossez-vous les dents avec un dentifrice fluoré, utilisez un rince-bouche fluoré et consultez régulièrement votre dentiste. Évitez les rince-bouche commerciaux ou les bains de bouche qui contiennent de l’alcool ou du peroxyde. Ces ingrédients assèchent encore plus votre bouche.
  • Respirez par le nez, et non par la bouche, autant que possible.
  • Utilisez un humidificateur d’air pour humidifier l’air de la chambre.
  • Utilisez un substitut de salive artificielle en vente libre.
  • Humidifiez les aliments avec des bouillons, des soupes, des sauces, des jus de viande, de la crème, du beurre ou de la margarine. Mangez des aliments mous et humides qui sont frais ou à température ambiante.
  • Évitez les aliments salés, les aliments secs (tels que les craquelins, les toasts, les biscuits, les pains secs, les viandes/volailles/poissons séchés, les fruits secs et les bananes) et les sodas (à forte teneur en sucre).
  • Évitez les boissons contenant de l’alcool ou de la caféine (comme les cafés, les thés, certains colas et les boissons contenant du chocolat). L’alcool augmente la perte d’eau en provoquant des mictions fréquentes. L’alcool, tout comme la caféine, assèche également la bouche. Évitez également les boissons acides, comme les jus de fruits (orange, pomme, raisin, pamplemousse) et le jus de tomate.

Pour soulager l’irritation liée à la sécheresse buccale :

  • Limitez les aliments épicés ou salés, car ils peuvent provoquer des douleurs dans une bouche sèche.
  • Arrêtez de fumer.
  • Utilisez une crème hydratante sur vos lèvres.
  • Utilisez une brosse à dents à poils souples sur vos dents et vos gencives ; rincez votre bouche avant et après les repas avec de l’eau ordinaire ou un rince-bouche doux.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
2 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION