8 février 2022

BALLONNEMENTS : CAUSES ET CONSEILS DE PRÉVENTION

Combien de fois avez-vous entendu vos amis se plaindre de ballonnements ? Nous nous contentons souvent de dire que nous sommes ballonnés lorsque nous nous sentons (trop) pleins, mais pour de nombreuses personnes, le problème est lié à une affection chronique sous-jacente. Si vous vous sentez souvent ballonné, vous souffrez peut-être d’une affection comme le syndrome du côlon irritable (SCI), qui touche jusqu’à 15% des gens (les femmes étant les plus touchées).

Voici quelques causes courantes de ballonnements et des conseils pour prévenir cet état inconfortable.

QU'EST-CE QUE LES BALLONNEMENTS ?

Les ballonnements sont un état dans lequel votre ventre est plein et serré, souvent en raison de la présence de gaz.

Les gens peuvent confondre les ballonnements avec d’autres causes d’un ventre plus visible, comme la laxité ou le relâchement de la paroi abdominale. Cette confusion est fréquente, surtout chez les femmes âgées et celles qui ont eu des enfants.

Il est important de connaître la différence pour pouvoir suivre le bon traitement. Un abdomen tonique peut permettre de voir plus facilement la différence lorsque l’intestin est rempli d’aliments ou de selles.

CAUSES DES BALLONNEMENTS

Une des causes courantes des ballonnements est la constipation. Vous pouvez être constipé sans vous en rendre compte, car le fait d’aller à la selle moins souvent que d’habitude n’est qu’un symptôme de la constipation. Vous pouvez être constipé même si vous allez régulièrement à la selle. Les autres symptômes de la constipation sont les suivants :

  • Un effort pour commencer ou terminer une selle.
  • Des selles qui ressemblent à des pierres et des cailloux
  • Absence de sensation de vide après une selle

La constipation peut contribuer aux douleurs abdominales et aux ballonnements. Plus les selles restent longtemps dans le côlon, plus les bactéries ont le temps de fermenter ce qui s’y trouve, ce qui entraîne une augmentation des gaz et des ballonnements.

Outre la constipation, les ballonnements peuvent avoir d’autres causes :

  • La sensibilité des intestins : Les personnes atteintes du SCI peuvent être extrêmement sensibles aux gaz, ce qui peut provoquer des douleurs, des crampes et des diarrhées.
  • Surcroissance des bactéries de l’intestin grêle (SIBO) : La plupart des personnes en bonne santé ont relativement peu de bactéries dans l’intestin grêle. Les personnes qui ont subi une chirurgie intestinale et/ou un SCI avec diarrhée sont plus susceptibles de souffrir de SIBO, ce qui peut provoquer des ballonnements.
  • Gastroparésie : Cette maladie entraîne un retard dans la vidange de l’estomac, ce qui peut provoquer des ballonnements, des nausées et même une occlusion intestinale.
  • Affections gynécologiques : Parfois, des problèmes au niveau des ovaires ou de l’utérus peuvent provoquer des ballonnements. Veillez à ne jamais omettre votre examen pelvien annuel.

COMMENT PRÉVENIR LES BALLONNEMENTS

Généralement, la première ligne de traitement pour prévenir les gaz et les ballonnements consiste à modifier votre régime alimentaire. Des recherches ont montré qu’un régime pauvre en oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles (FODMAP) peut réduire les symptômes des gaz et du SCI. Un régime pauvre en FODMAP évite les ingrédients alimentaires fermentescibles et producteurs de gaz, tels que :

  • Les oligosaccharides, que l’on trouve dans le blé, les oignons, l’ail, les légumineuses et les haricots.
  • Les disaccharides, comme le lactose présent dans le lait, les yaourts et les glaces.
  • Les monosaccharides, notamment le fructose (un type de sucre présent dans les fruits et le miel), les pommes et les poires.
  • Les polyols ou alcools de sucre que l’on trouve dans des aliments tels que les abricots, les nectarines, les prunes et les choux-fleurs, ainsi que dans de nombreux chewing-gums et bonbons.

Chez les personnes sensibles aux aliments riches en FODMAP, l’intestin grêle n’absorbe pas toujours complètement ces glucides et les transmet plutôt au côlon, où ils sont fermentés par des bactéries et produisent des gaz. Pour savoir si certains aliments FODMAP sont à l’origine de vos gaz et ballonnements, vous pouvez commencer par supprimer les aliments FODMAP, puis les réintroduire lentement dans votre alimentation, un par un, afin de repérer les aliments qui posent problème.

À long terme, la clé de la prévention des ballonnements est de comprendre leur cause. Si une constipation légère est le problème, un régime riche en fibres, de l’eau et de l’exercice peuvent aider, mais ces mesures ne fonctionneront pas toujours pour la constipation chronique. La constipation chronique et d’autres affections, telles que le SCI ou la gastroparésie, nécessitent un traitement médical. Il est donc important de parler à votre médecin de vos symptômes de ballonnements.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
1 COMMENTAIRE
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES

CONNEXION

CONNEXION