15 avril 2021

À QUELLE VITESSE UN OURS PEUT-IL COURIR ?

Doté de pattes antérieures étonnamment puissantes, l’ours brun, le fameux grizzly, est le plus rapide des huit espèces d’ours. En effet, il peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 55 km/h, selon la National Wildlife Federation. Le grizzly est à peine plus rapide que l’espèce d’ours la plus commune au monde : l’ours noir américain.

Vitesse Ours : pour le gratter va falloir se lever tôt !

Bien entendu, un ours ne peut réaliser un tel exploit qu’au sommet de sa forme athlétique. Ce moment est en général au sortir de l’hibernation. C’est logique puisqu’il aura alors perdu 15 à 30 % de son poids corporel. De plus, il pourra le faire uniquement sur certaines surfaces molles et plates dans lesquelles ses longues griffes peuvent s’enfoncer.

Quoi qu’il en soit, l’ours est étonnamment véloce, compte tenu de sa corpulence. Découvrez les traits et les caractéristiques qui les rendent aussi rapides, et ce qu’il faut faire (à part fuir) si vous en rencontrez un dans la nature.

POUVEZ-VOUS COURIR PLUS VITE QU'UN OURS ?

Non. Désolé d’être direct, mais c’est non. Même l’homme le plus rapide de la planète, Usain Bolt au top de sa forme, ne pourrait pas dépasser un ours noir ou un grizzly. En effet, le célèbre sprinter jamaïcain a atteint la vitesse de course la plus rapide jamais enregistrée lors d’une course à Berlin en 2009. Il a été chronométré à une vitesse incroyable de 44 km/h. Chapeau bas Usain ! Cependant, aussi impressionnant que cela puisse paraitre, cela reste inférieur à la vitesse maximale supposée d’un grizzly. Et pas qu’un peu ! Inférieur de quasi 11 km/h et quasiment 4km/h à celle d’un ours noir. En clair si vous pensiez que la solution était de taper un sprint… eh bien vous êtes dans la merde ! 😁

Vitesse Ours : Même Usain Bolt au top est moins rapide !

Bolt pourrait tout juste dépasser un ours polaire ou un ours noir d’Asie, qui atteignent une vitesse maximale de 40 km/h. Un panda également, puisqu’il peut atteindre les 30 km/h. Mais même dans ce cas de figure, Usain peut tenir cette vitesse maximale quelques secondes, comme tout humain. L’ours lui, peut maintenir une vitesse de 25 à 30 km/h sur une distance pouvant aller jusqu’à 3 km.

L’homme moyen, même avec une paire de running de la marque Relance aux pieds, n’aurait aucune chance. La bonne nouvelle est que les ours, comme la plupart des animaux sauvages, préfèrent généralement éviter les humains. Ils n’attaquent généralement que pour protéger leur nourriture, leurs petits et leur espace de vie.

LA VITESSE DE COURSE DES DIFFÉRENTES ESPÈCES D'OURS

Ours noir nord-américain : 48 km/h

Ours noir d’Asie : 40 km/h

Ours brun : 55 km/h

Ours polaire : 40 km/h

Ours à lunettes : 48 km/h

Ours panda : 32 km/h

Ours paresseux : 32 km/h

Ours malais : 48 km/h

Vitesse Ours : une vélocité surprenante !

COMMENT FONT-ILS POUR ÊTRE AUSSI RAPIDE ?

Malgré leur corpulence, leurs pieds plats et l’épaisse couche de fourrure qui devrait les alourdir, les différentes espèces d’ursidés sont étonnamment rapides. Les grizzlis, en particulier, ont des omoplates saillantes, surmontées d’une masse musculaire, qui permettent à leurs membres antérieurs de courir et de creuser. Ce monticule de muscles crée une bosse distinctive sur le haut de leur dos – la meilleure façon de distinguer un grizzli d’un ours noir.

Les ours ont également des griffes impressionnantes qui peuvent atteindre plus de 10 cm de long, ce qui les aide à trouver leurs marques sur les terrains souples, mais peut entraver leur capacité à courir sur des surfaces dures comme l’asphalte. Comme leurs membres antérieurs sont plus courts, ils sont assez forts pour supporter plus de poids que leurs pattes arrière.

Cette stature asymétrique a longtemps donné l’impression que ces animaux ne pouvaient pas courir en descente, mais ce mythe a été démenti à plusieurs reprises. Les Yellowstone Nature Notes de 1937 fournissent à elles seules des preuves qu’un ours célèbre nommé « Clubfoot » était en fait plus lent en montée qu’en descente. Il était “capable de suivre le rythme d’un cheval en descente, mais pas en montée”.

QUE FAIRE SI VOUS VOYEZ UN OURS

Tout d’abord, vous pouvez essayer d’éviter les rencontres avec les ours dans la nature en faisant constamment du bruit pendant vos randonnées. Appliquez-vous également à stocker correctement la nourriture afin de ne pas attirer ces créatures pour la plupart inoffensives autour de votre campement. Sachez quels sont les ours qui fréquentent la région et comment les identifier. C’est important car les différentes espèces peuvent avoir des réactions différentes.

Par exemple, si vous rencontrez un ours noir, reconnaissable à son profil très droit et à ses grandes oreilles pointues – vous devez établir un contact visuel, vous faire remarquer en écartant les bras et faire du bruit. Au contraire, il est déconseillé d’établir un contact visuel avec un ours brun – reconnaissable à son profil bombé et à sa bosse d’épaule proéminente. Ne criez pas, ne hurlez pas et ne faites aucun bruit alarmant. Reculez lentement, en faisant face à l’ours si vous le pouvez (en essayant de ne pas mouiller son pantalon…).

Il est préférable d’emporter un spray anti-ours si vous savez que vous allez vous trouver dans une zone fréquentée par des grizzlis. Quelle que soit l’espèce d’ours que vous voyez, ne lui tournez pas le dos et ne courez jamais. Son instinct de prédateur l’inciterait à vous poursuivre.

RELANCE C’EST UN BLOG SUR LA COURSE À PIED MAIS C’EST AUSSI ET SURTOUT LA NOUVELLE MARQUE DE CHAUSSURES DE RUNNING MADE IN FRANCE !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDO !

PARTAGEZ L'ARTICLE

Subscribe
Notify of
0 COMMENTAIRES
Inline Feedbacks
VOIR LES AUTRES RÉPONSES